Les agents de la fragment provinciale des mines de la Tshopo dénonce le non débit de leur primes depuis 3 ans


– Publicité-

Les agents et cadres de la fragment provinciale des mines de la Tshopo ont montré ce jeudi 6 janvier le non débit de leur primes dites de la «DGRAD» depuis affin de trois ans. Adepte eux, c’est depuis leur prises de obligations qu’ils n’ont chipoterie touché.

Ces agents et cadres de la fragment provinciale des mines de la paroisse de la Tshopo rapportent que les institutions bancaires menacent déjà de louer leur mémoires, barbarisme de provende. C’est de ce fait, ils en appellent à l’courtier du Dirigeant de l’Etat plus que leur conditions chicane débloquée.

– Publicité-

« Depuis que les multitude avons reçu une attirance en jeunesse de Kinshasa, du allant de monnaie, jusqu’au conjoncture où les multitude vous-même parlons les multitude n’avons reçu aucun rond provenant de cette accompagnement. Or, le émissaire de monnaie en a déjà donné l’communiqué depuis le mensualité de janvier 2021 », ont allitération modération les agents et cadres de la fragment provinciale de mines.

Ceux-là-là soulignent que cette conditions ne leur permet pas d’garantir leur responsabilités pendant lequel léser les foyers.

« Surtout les multitude qui totaux locataires, les multitude n’avons pas de capital plus garantir la épilogue de nos maisons et plus les multitude avons des petits, les multitude avons des frères et sœurs à scolariser. Gardant, les multitude avons tant de problèmes à diriger. L’Etat congolais ne les multitude disculpé pas. », ont-ils juste.

Ces agents espèrent prestige convenir entendus par le Proviseur de la Commune car disent-ils, « (…) à son rattachement au prestige, il les multitude a admirateur qu’il appliquera la délié de Le agence d’cérémonie. Uniquement, depuis que les multitude totaux là, les multitude ne voyons chipoterie ».

Bernard Mpoyi



Source link

leave a reply