juillet 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Nord-Kivu : la multiplicité des groupes armés à la base de l’insécurité dans la chefferie des Bashu (Societe civile)


La société civile de la chefferie des Bashu dans le territoire de Beni (Nord-Kivu) s’inquiète de l’insécurité qui règne dans la région, à la suite de la présence de plusieurs groupes armés locaux se réclamant des Wazalendo. Ces derniers sont accusés d’arrestations arbitraires et même du pillage des biens des habitants.

Plusieurs groupes armés locaux se proclamant des Wazalendo ne cessent de menacer la quiétude de la population de la chefferie des Bashu. « Ils tuent, pillent, volent et même arrêtent arbitrairement de paisibles citoyens », dénonce la société civile locale.

Le cas le plus récent date de la semaine dernière, où un commerçant de Kyondo dans le groupement Malio a été abattu chez lui aux environs de 19 heures locales par des hommes armés.

Maombi Kahongya, président de la société civile da la chefferie des Bashu, appelle l’armée à intervenir afin de mettre fin aux conflits d’intérêts entre ces groupes armés, et dont la population innocente est victime : 

« Le problème qui règne est cette multitude des groupes armés qui se battent entre eux pour conflits d’intérêts. Au-delà de cela, d’autres personnes sont kidnappées par des éléments non connus, parce que, avec la multitude des groupes armés, on ne sait pas contrôler et pointer du doigt si les auteurs peuvent être de quel groupe ».

Plusieurs personnes sont torturées et même tuées à armes à feu ou à armes blanches, selon lui.

Maombi Kahongya accuse aussi les miliciens de ravir des bétails des fermiers, même les biens de la population locale.  

Tous les efforts déployés par Radio Okapi pour avoir la réaction de l’armée à ce sujet sont restés vains.

 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image