juillet 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Business Life Style

Nord-Kivu: plaidoyer pour une assistance humanitaire d’urgence en faveur des déplacés coincés à Rutshuru


Un grand nombre de la population déplacée est toujours coincée dans plusieurs milieux dans le territoire de Rutshuru, notamment vers Nyanzale, Kanyabayonga, Kibirizi, Kitshanga, Lubero et ailleurs. Selon Bismarc Kamudigi, préfet d’une école de Bambo,  toutes ces personnes vivent sans assistance humanitaire et par conséquent dans des mauvaises conditions depuis plusieurs mois. Bismarck Kamudigi est actuellement dans un des sites des déplacés.

Il en appelle au gouvernement pour une aide humanitaire d’urgence en faveur de ces déplacés :

« Nous voyons la vie difficile que nous vivons ici en ville dans les camps de Kantaruchinya et de Don Bosco, dans les familles d’accueil mais nous nous demandons aussi pour la situation des déplacés qui ont été incapables de quitter Bwisha vers Bwito ou Lubero et qui n’ont pas d’assistance. Tout Bwisha s’est vidé de déplacés qui se sont dirigés vers Kanyaruchinya et d’autres vers Kanyabayonga, Nyanzale, Kibirizi, Kitshanga, Mwesso et Katsiru, nous avons des familles qui sont toujours bloquées dans ces villages-là ».

Toujours d’après Bismarck Kamudigi, la population est concentrée dans les villages sous contrôle des FARDC et durant des mois ils n’ont pas d’assistance.

Par ailleurs, ce préfet s’inquiète aussi du sort que le gouvernement réserve à cette année scolaire.

Car, d’après lui, au moins cinq sous divisions de l’EPST ainsi que des institutions d’enseignement supérieur et universitaire sont affectées par la guerre depuis novembre 2021 à Rutshuru.

« Les parents et les enfants nous appellent. Il y a des enfants qui sont ici, d’autres sont dans la zone sous contrôle des FARDC qui attendent toujours la réponse, comment cette année scolaire pourra-t-elle être prise en charge ? Nous demandons au gouvernement de prendre en considération cette situation », plaide-t-il.

Bismarck Kamudigi plaide également pour la réhabilitation de l’axe routier Rwindi-Nyanzale-Mwesso-Sake pour atteindre Goma.

Cet axe est l’unique voie qui relie la partie Nord notamment Butembo à Goma. Long de plus de 200 kilomètres, il est en très mauvais état et ne facilite pas les échanges.

Le trafic est toujours bloqué sur la route nationale numéro 2 Goma-Rutshuru.  



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image