juillet 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Présidentielle 2023: Katumbi promet de renoncer à son salaire et faire de Kisangani l’Europe d’Afrique


Homme d’affaires et ancien gouverneur de la province cuprifère du Katanga, Moïse Katumbi brigue pour la toute première fois la présidence de la République démocratique du Congo après avoir été empêché en 2018 en raison de ses démêlés avec la justice qui l’ont envoyé en exil.

Après avoir été validé par la Cour constitutionnelle, le leader du parti Ensemble pour la République a entamé sa campagne électorale ce 20 novembre dans la ville martyre de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo où il a communié avec la population.

Dans son harangue, Katumbi a fustigé la gestion du pays durant le quinquennat de Félix Tshisekedi qui, selon lui, s’est caractérisée par « la jouissance, les promesses non tenues, la sou-traitance des questions sécuritaires, le manque de leadership et de vision au sommet de l’État, le népotisme etc ». Il a non seulement promis d’apporter les solutions à l’insécurité dans l’Est de pays en améliorant les conditions des militaires, mais aussi de travailler uniquement pour le bien-être des congolais.

« Lorsque je serai président de ce pays, je n’aurai pas de salaire, parce que Dieu m’a déjà béni. Et non pas comme ceux-là s’enrichissent illicitement aujourd’hui et qui ne connaissent pas leur salaire », a promis le candidat numéro 3.

Profitant de la même occasion, Moïse Katumbi qui s’est présenté comme le sauveur de la RDC, a réitéré sa promesse de faire de Kisangani, le bulaya (Europe ) d’Afrique, une fois élu.

« J’avais dit que Kisangani doit être Bulaya (L’Europe). Dieu m’a envoyé pour travailler afin de sauver le pays. Sous ma présidence, il ne sera pas question de nommer les membres de famille dans les ministères. Mon directeur de campagne, c’est la population », a-t-il juré.

Lors de la tournée de redynamisation de son parti politique « Ensemble pour la République » dans la province du Kongo-Central en septembre dernier, Moïse Katumbi avait déjà fait la promesse de faire de Moanda, Monaco d’Afrique.

Carmel NDEO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image