Politics Wedding

Propos tribaux prononcés par D. Budimbu : L’AVC se dit prêt à défier quiconque démontrera des preuves


Le parti politique Autre Vision du Congo(AVC), a réagi dans un communiqué sur les informations selon lesquelles, son président, Didier Budimbu, a eu à prononcer des propos raciaux voire tribaux contre certains candidats présidents de la République, lors de son passage à Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga il y a quelques jours. 

Dans ce communiqué dont la rédaction de NEWS.CD est en possession vendredi 21 janvier, le parti de Didier Budimbu salue tout d’abord la maturité dont ont fait preuve ses militants en demeurant imperturbables face aux provocations de ceux qui souhaitent, d’une part, perturber la paix et d’autre part, se victimiser pour gagner la confiance des Katangais.

Dans la foulée, l’AVC estime qu’à l’évidence, « cette situation est planifiée en vue de jeter le discrédit sur le processus et trouver un moyen de justifier leur échec sur l’ancrage de leurs formations politiques sur le terrain…».

Par ailleurs, le parti cher au ministre des hydrocarbures de la RDC met quiconque au défi de démontrer que son autorité morale a tenu des propos teintés de xénophobie ou à caractère tribal.

Le parti politique Autre Vision du Congo (AVC), invite la population katangaise à rester focus sur le processus qui suit bien son cours.

Pour rappel, le ministre des hydrocarbures, Didier Budimbu, alors qu’il séjournait dans la ville de Lubumbashi, avait exhorté les lushois à ne pas voter pour un candidat président qu’il qualifie d’« une chauve-souris dont personne ne maîtrise ni la mère encore moins le père ». Des propos qui ont alimenté la toile, désavoués dans la foulée par le président Félix Tshisekedi en conseil des ministres du vendredi dernier.

Michée Efoya 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image