Football Sports Tennis

Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper


Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 10 septembre 2019, Noël Le Graët déclarait au micro de France Info au sujet des arrêts de matches en raison de manifestations homophobes dans les tribunes: « Considérer que le football est homophobe, c’est un peu fort de café, je ne l’accepte pas », avant de différencier l’homophobie et le racisme: « Ce n’est pas la même chose. »

  • 2/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 15 septembre 2020, le dirigeant breton avait de nouveau fait polémique en évoquant le racisme dans le foot. « Quand un black marque un but, tout le stade est debout. Le phénomène raciste dans le sport, et dans le football en particulier, n’existe pas, ou peu », avait-il lancé sur les antennes de BFM.

  • 3/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 3 mars 2021, Noël Le Graët s’était fendu d’une déclaration sexiste au moment d’évoquer les tensions au sein de l’équipe de France féminine. « Aucun match perdu. Voilà ce que je retiens. Donc elles peuvent se tirer les cheveux, ça m’est égal », avait-il lâché au sortir d’une réunion au siège de la Ligue de Paris Ile-de-France.

  • 4/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 15 juin 2021, le dirigeant de 81 ans avait déclenché une nouvelle polémique en laissant entendre qu’il n’y avait pas de problème de racisme au sein de la FFF. « Attends, moi je suis chef d’entreprise, j’ai des salariés, jamais… Même ici, ma secrétaire, allez voir sa couleur de peau. Et le directeur que je viens d’embaucher, un Diallo », avait-il indiqué pour So Foot.

  • 5/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 13 octobre 2022, Noël Le Graët réagissait aux images de Complément d’Enquête diffusée sur France 2, montrant les conditions de travail et de vie des salariés de l’hôtel dans lequel était logé les joueurs de l’équipe de France lors du Mondial au Qatar « On va discuter avec le directeur de l’hôtel. On va lui montrer ces images. Ce n’est pas insoluble ! C’est juste un coup de peinture ! On a encore le temps de réparer ça. Ce n’est qu’une image que vous montrez avec deux réchauds à gaz… Ils sont peut-être à changer. Je peux vous montrer plein d’images comme ça dans plein de pays… Même peut-être pas très loin d’ici. »

  • 6/6

    Racisme, sexisme, Le Graët n’en finit plus de déraper

    Le 8 janvier 2023, l’ancien maire de Guingamp déclenchait un raz de marée en manquant de respect à la légende française Zinedine Zidane sur les ondes de RMC. « Ça m’étonnerait qu’il parte là-bas (au Brésil, ndlr). Mais il fait ce qu’il veut, ça ne me regarde pas. (…) Est-ce que ça ferait mal au coeur qu’il aille là-bas ? Moi, je n’en ai rien à secouer. Il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un grand club, une sélection, j’y crois à peine en ce qui le concerne. Si Zidane a tenté de me joindre ? Certainement pas, je ne l’aurais même pas pris au téléphone. »


Au cours de ces dernières années, Noël Le Graët a enchainé les polémiques. Petit florilège des déclarations controversés du dirigeant breton de 81 ans.  

Mis en retrait de ses fonctions de président de la Fédération française de football le 11 janvier dernier, à l’issue d’un comité exécutif extraordinaire, Noël Le Graët est en pleine tourmente. Menacé par l’audit diligentée par le ministère des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, chargé de faire la lumière sur les dysfonctionnements au sein de la FFF, le Breton fait également l’objet de l’ouverture d’une enquête préliminaire pour harcèlement moral et sexuel. 

Et l’homme qui dirige l’instance du football français depuis 2011 n’a pas arrangé son cas avec ses propos irrespectueux tenus à l’endroit de Zinedine Zidane qui ont déclenché une vague d’indignation. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que Noël Le Graët dérape de la sorte. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image