Business Life Style

RDC : évaluation du niveau d’exécution des recommandations formulées par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU


Une équipe des experts internationaux évaluent, depuis le mercredi 25 janvier dans un atelier à Kinshasa, le niveau d’exécution des recommandations formulées par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU envers la RDC depuis 5 ans. Selon le président de cette équipe, il y a eu beaucoup d’avancées certes, mais beaucoup reste encore à faire par le gouvernement congolais notamment en matière des poursuites judiciaires.

Dans le domaine de la lutte contre l’impunité, il avait été recommandé le renforcement de la capacité des auditeurs militaires du Kasaï afin qu’ils puissent enquêter, poursuivre et juger les auteurs, y compris les plus hauts responsables, des nombreux crimes internationaux commis au Kasaï depuis 2016.

Pour y arriver, il faudra augmenter les ressources humaines et logistiques des auditorats militaires, en s’assurant que les personnes reconnues coupables de crimes de violence sexuelles soient condamnées à des peines appropriées et qu’elles ne soient pas intégrées ou maintenues dans les forces de défense et de sécurité.  

Concernant le domaine de la justice transitionnelle, il avait été recommandé à la RDC de s’engager dans un processus inclusif de justice transitionnelle visant à établir la vérité, à identifier les causes profondes de la crise et à apporter la préparation aux victimes afin d’assurer la réconciliation, relancer sans tarder les efforts de réconciliation dans le Kasaï et mettre en place un mécanisme de justice de transition inclusif et approprié.  

D’autres recommandations visent notamment à s’assurer que le processus de désarmement en cours s’applique à toutes les milices sans distinction et s’inscrit dans la dynamique de la réconciliation et du retour effectif des miliciens dans leurs communautés respectives. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image