avril 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

RDC : Fayulu accuse le pouvoir en place d’utiliser le tribalisme comme instrument politique de destruction de la cohésion nationale


Le Président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecidé), Martin Fayulu a adressé, depuis le jeudi 15 Février 2024, une lettre aux chefs d’état et de gouvernement présents au 37 ème sommet de l’Union africaine, sur la situation politique et sécuritaire en RDC.

Dans sa correspondance dont une copie est parvenue à NEWS.CD ce samedi, ce candidat malheureux à la présidentielle de 2023 a accusé le pouvoir en place d’utiliser le tribalisme comme instrument politique de destruction de la cohésion nationale.

« Celle-ci (la légitimité, ndlr) est aujourd’hui exacerbée par le tribalisme que le pouvoir en place utilise comme instrument politique de destruction de la cohésion nationale qui cimentait notre vouloir-vivre ensemble. », a-t-il écrit.

Pour Martin Fayulu, la crise de légitimité persiste en RDC. Il appelle ainsi l’UA à se saisir diligemment de ce dossier pour que le pays soit dotée d’institutions légitimes dont les animateurs sont choisis démocratiquement par le peuple congolais.

« L’illégitimité des institutions et de leurs animateurs contribue à l’absence d’institutions crédibles et d’une armée capable de défendre l’intégrité territoriale de la RDC et de protéger sa population. », a-t-il ajouté.

Pour rappel, les dernières élections générales ont eu lieu en Décembre 2023 en RDC. À la présidentielle, Félix Tshisekedi était proclamé vainqueur avec plus de 70 % des voix.

Qualifiant cette élection de simulacre, l’opposition congolaise continue de rejeter les résultats rendus publics par le commission électorale nationale indépendante et confirmés par la cour constitutionnelle.

JJ KITENGE



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image