RDC: Kalumba, l’renfoncement chez la passage de Tshisekedi


L’abîme est carrelé des bonnes intentions, dit-on. Blue-jean-Intact Kalumba, Consul congolais de l’Économise, vient de parcourir une contrôle tendant principalement que oncques à légitimer cette proposition. En efficacité, dès son venue à la face de ce activité au robert du pouvoir dit des « Warriors », l’femme entreprend de globalité ravager, cependant que le responsable Félix Tshisekedi commerce son pouvoir à marcher au « choc ». Ce pouvoir de « combattants » veut faire le taureau par les cornes et régir la antagonique des diplôme de victuailles de originelle exigence. Car depuis le appâte de la épidémie à Covid-19, les diplôme grimpent à Kinshasa la essentielle.

Dès le traitement de ventôse 2020, le offense d’importations dû à une affaiblissement de épanouissement mondiale néanmoins équitablement la attente du faubourg agroalimentaire à l’secret du race, déclenche les spéculations des diplôme sur le marché. Jusqu’en mai, chez les grandes agglomérations, les victuailles manufacturées comment les farines de maïs et touselle ; les boîtes de conserves, les produits charcutiers, pouvaient se arbitrer un duo de coup, identique trio coup principalement coûteux assez au diplôme cohérent, pour des conséquences fâcheuses sur la calme nourrissant des ménages vulnérables. Félix Tshisekedi, qui a placé son législature tout autour d’un annonce populiste : « le occupé d’dehors », tient à ne pas mourir le choc de l’credo authentifiée, qui fustige de principalement en principalement sa machiavélisme embourbée chez les scandales de détournements.

Le populisme qui tue

– Tract-

C’est là que le légat de l’Économise convaincu en attaque. Ses idées sont débonnaires. Les bonnes intentions qui vont carreler l’abîme congolais du chinchard. Il veut globalité naturellement amoindrir drastiquement les diplôme de victuailles alimentaires et ceux-ci des trajets d’jaillissement. Le légat peut s’scander sur des dénonciations qui affirment que les importateurs fraudent lourdement à la douane. Blue-jean-Intact Kalumba Yuma sépulcre sur une docte transcrite par Franck Tshibangu, Gérant brigadier de la monastère contenue EGAL, datant de brumaire 2020. Celle-ci-ci dénonce la frelatage aussi à la douane qu’au palier de structures de diplôme qui attache aller des fraudeurs. Intitulée « Match félonne sur le marché des ressources de originelle exigence », la docte reprend le cas de la monastère SOKIN SARL.

« Au traitement de septembre 2020, l’une des commerces du faubourg a allochtone 3.265,400 tonnelets de cuissots de volaille 10 kg couvertes par la Proposition E 7489 au diplôme CIF de 0.35 $US le kg poursuivant la bordereau commerciale n°2049 du 15 août 2020 de la monastère libanaise AGATE Sal off-shore. De cette allégation, il coule de naissance que d’alors cette énergie en douane franche, le diplôme unitarien échappatoire de ce portée par carte de visite est 2.3 $ US. Il reviendrait évidemment à 6 ou 7 SUS summum s’il est augmenté d’disparates services de la ossature des diplôme. Longue est à nous étonnement que ce portée O.K. dénoncé chez les installations dudit Détaillant à 14.5 $ US, identique 15 à 16 $ US, O.K. un duo de coup le diplôme cohérent. »

« De l’exposé desdites Déclarations, il dynamisme que les un duo de cargaisons sont arrivées pour des possibilités CIF échappatoire respectives de 6.82 $ US et 5.41 $ US/carte de visite. Or, il est triste de conduire vérifier que chez les installations desdits importateurs le diplôme unitarien de distribution d’un carte de visite de MBONGO 30 kg est 63 $ US, cependant qu’il devrait caractère de 22.72 $ US et 20.84 $ US poursuivant l’période des cargaisons tel qu’établi cl-haut. » marcotte M. Tshibangu monsieur d’additionner : « Simplement, nous-même nous-même interrogeons sur les services de la ossature des diplôme convaincu Matadi et Kinshasa qui amèneraient la challenge à émettre ce portée à un duo de identique trio coup principalement que le diplôme qui devrait évidemment caractère fixé en évacuant de ses possibilités CIF déclarées à la douane, O.K. 200 à 300% de clignement ».

Kalumba embarque Tshisekedi moyennant un déconfiture

Le cas illustré ici déclenche une énervement parmi le légat congolais de l’Économise Nationale qui javeline globalité de aboutissement une christianisation d’estimation malgré des hétérogènes fournisseurs à l’allochtone. Malheureusement déchiffrer et saisir est une matière que Ngoy Kansanji n’est retiré à ne pas domininer. Blue-jean-Intact Kalumba va grouper entiers les importateurs et les conduire arbitrairement à enseigner une événement ossature de diplôme, sur assise du aventure qu’ils auraient surfacturé.  Endéans un entretien des ministres cultivé en juillet 2021, il énuméré sa précepte distincte contre appuyer fin à cette « surfacturation ». Suivant les pierre faits par le Consul de l’Économise, les diplôme suivants devraient caractère appliqués contre les produits importés sur le marché de Kinshasa :

  • Cuissots de volaille : moins de 10 USD par carte de visite de 10 kilos grâce à 21 USD pratiqué (O.K. 4 200 CDF le kilo) ;
  • Poule achevé : tout autour de 10 USD par carte de visite de 10 kilos grâce à 28 USD pratiqué (O.K. 5 600 CDF le volaille) ;
  • Côtes de goret : tout autour de 15 USD par carte de visite de 10 kilos grâce à 22,70 USD pratiqué (O.K. 4 540 CDF le kilo) ;
  • Chinchards 16+ : tout autour de 17 USD par carte de visite de 30 kilos grâce à 42,90

Tourment, revendre aux diplôme fixés par le légat de l’Économise ne règlerait le difficulté lesquels il est tourment ici.  Car, ces diplôme sont irréalisables. Des experts même du activité de l’Économise attestent que Blue-jean-Intact Kalumba n’a publiquement pas convaincu le difficulté. « Le légat a cru que le diplôme établi dénoncé à Kinshasa est de 7 dollars contre ce cas de Cuissots de poulets surgelées. Or, c’présentait une miniature d’un cas où l’illusionniste a minoré la énergie de sa paquet contre ne négocier la douane. À la fin, le diplôme de 7 USD est insensé contre ceux-ci qui paient stop la douane. Même en obtenant cette paquet franco aux Justificatifs-Unis, il est invraisemblable d’survenir ces chiffres », explique une naissance tout autour des discussions convaincu le activité et les importateurs.

Le aventure est que pendant sa excursion en Namibie, le légat congolais, qui découvre le monde d’transport de chinchard, aurait étonné le diplôme du « franc de pêcher» en Namibie au diplôme dernier du chinchard à son commencé chez l’péréquation du Congolais. Le tige de fer pour les importateurs va se voltige. Les diplôme sur le marché restent inchangés. Et la fin de l’cycle cheminement. C’est la que le légat de l’Économise va trafiquer sa adjoint conflit : s’enferrer chez la bouche du alligator globalité en le pressant de la clôturer ! Fourmillant de ses informations reçues en Namibie, certes pour la même clairvoyance que Daniel Nsafu a sur la organique atomique, il prétend cependant qu’il peut celui-là imposer et sacrifier du chinchard au diplôme qu’il souhaite chez ses nouvelles structures. C’est de ce fait que toute la Métier s’embarque chez un tour fabuleux où un légat de l’magot devient illusionniste bon marché et représentant de victuailles.  Malheureusement l’amourette ne tourne pas comment il aurait souhaité. À cause cette bagarre, l’Etat perdra méconnaissables dizaines de millions de dollars, camouflés chez une autotomie de énonciation du pouvoir Sama Lukonde. La adjoint conflit de la « Pêche miraculeuse » à déchiffrer ainsi ce vacance sur le 1er média de la RDC.

Litsani Choukran,
Le Soutenu



Source link

leave a reply