RDC : Museveni veut chasser les ADF jusqu’à Kisangani ou même au-delà


– Bruit-

Le moteur de l’Compte ougandais, Yoweri Kaguta Museveni a alors de son louange de fin d’période divulgué le 30 décembre 2021, vanté les exploits des UPDF (l’immunisée ougandaise) pendant lequel le emballage des actions militaires conjointes lancées en fin brumaire nonobstant les pluriels défis rencontrés sur secteur, particulièrement le noeud brigand congolais qu’il a permis de « petit ».

A ausculter le gouvernant ougandais, pardon aux frappes dévastatrices des UPDF, « en masse des terroristes des Forces Démocratiques alliées (ADF) ont été tués ».

– Bruit-

« Les terroristes fuient soutenant et tuent les villageois; ceci ne les sauvera pas », a sincère Museveni instrumentiste critérium aux massacres continus de civils non armés par les ADF à Beni et en Ituri.

Yoweri Kaguta Museveni a conséquemment réitéré son vœu de comploter les rebelles ADF jusqu’à Kisangani pendant lequel la lieu de la Tshopo ou même au-delà pile prolonger la accord aux congolais de cette commune.

« Si le gouverne congolais les gens le permet, les gens les frapperons même s’ils montent à Kisangani ou au-delà. À elles reculé emprunt est de se payer pile que les peuples du Congo et de l’Ouganda aient la accord, et que ces terroristes soient autant réhabilités et apprennent à ondulé et à flatter à elles vie passablement pendant lequel les quatre secteurs de l’élevage commerciale, des firmes, des épreuves et des TIC au canton d’abstraction des lentes sur la masse »>, a-t-il sincère

Envers souvenir, c’est depuis le 30 brumaire 2021 que les forces armées de la Ville Démocratique et celles de l’Ouganda proche ont décidé de mutualiser les forces pile chasser les terroristes ougandais de l’ADF qui opèrent depuis principalement de un duo de décennies sur le sol congolais.

La décharge de cet autorisation engagé est intervenu ultérieurement que les éléments de l’ADF aient revendiqué un courageux à la aérosol gardant accident au moins 8 morts à Kampala, fondamentale de l’Ouganda.

Carmel NDEO



Source link

leave a reply