juillet 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC: Tshisekedi annonce le remaniement du gouvernement Sama à 11 mois des élections


Alors que la situation relative à la recomposition du gouvernement Sama Lukonde demeurait floue depuis le départ de Moïse Katumbi et son parti Ensemble pour la République de l’Union sacrée de la nation (USN), le Chef de l’État Félix Tshisekedi a clarifié les choses, au cours de la 89ème réunion du conseil des ministres, qu’il a présidée ce vendredi 13 janvier, à la cité de l’Union africaine.

Selon certaines sources ayant pris part à cette réunion, il a été rapporté, l’annonce du Président de la République Félix Tshisekedi, qui a informé aux participants de ces assises la tenue dans les prochains jours du remaniement du gouvernement Sama Lukonde. Toujours d’après ces sources, le Chef de l’État a indiqué que la configuration actuelle du gouvernement « n’existera plus » après le remaniement, signifiant l’entrée de nouvelles figures dans l’équipe gouvernementale et le départ de certains actuels ministres.

Si les bruits annonçant un probable remaniement ne semblaient être qu’une simple rumeur depuis mi-2022, ces derniers ont pris une dimension un peu plus réelle, avec la démission de trois membres proches de Katumbi, de l’équipe gouvernementale en décembre dernier.

Le 28 décembre 2022, Christian Mwando, ministre du Plan, son homologue des Transports Chérubin Okende, ainsi que la vice-ministre de la Santé, Véronique Kilumba, tous membres d’Ensemble pour la République, avaient présenté leurs démissions du gouvernement Sama Lukonde, afin de se conformer à la décision de leur formation politique qui avait décidé de quitter l’Union sacrée.

Lors de la lecture du compte-rendu de la 81ème réunion du conseil des ministres dans la même soirée, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication et médias, Patrick Muyaya avait annoncé la prise d’acte par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, du départ du trio Mwando-Okende-Kilumba, de l’équipe gouvernementale.

Le rappel à l’ordre de Tshisekedi

Lors de la 89ème réunion du conseil des ministres tenue ce vendredi, le Président de la République Félix Tshisekedi a également désapprouvé les propos tenus par Didier Budimbi et Jean-Lucien Busa, respectivement ministre des Hydrocarbures et du Commerce extérieur.

En effet, le 07 janvier dernier, Didier Budimbu, ministre congolais des Hydrocarbures avait, lors d’un meeting de sa formation politique, Autre Vision du Congo (AVC) tenu au bâtiment du 30 juin à Lubumbashi dans le Haut-Katanga, appelé les congolais à aller se faire enrôler. Profitant de la même occasion, il avait aussi salué les réalisations du président Tshisekedi depuis son avènement à la tête du pays avant de déclarer que certains congolais aux origines « douteuses », qu’il a qualifié de « chauve-souris », n’avaient pas droit de diriger la RDC, allusion faite à un potentiel candidat à la présidentielle.

Des ONGs comme l’ASBL Justicia avait ainsi appelé à des poursuites judiciaires contre ce membre du gouvernement pour « incitation à la haine tribale ».

Le ministre du Commerce extérieur Jean-Lucien Busa, avait quant à lui, déclaré que « tout celui dont le père n’est pas congolais est notre ennemi ». Des propos qui ont été diversement commentés.

De ce fait, Félix Tshisekedi a appelé tous les membres de l’équipe gouvernementale à prêcher par l’exemple en évitant toute forme de discrimination.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image