Politics

Signature de la convention PRISME : Macron relance la coopération franco-congolaise dans la recherche biomédicale


Le Président français, Emmanuel Macron a – dans le cadre de sa tournée africaine – visité samedi 05 mars dans la capitale congolaise Kinshasa, l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), prestigieux établissement scientifique congolais ayant fait ses preuves dans la lutte contre les épidémies et différentes pathologies en République démocratique du Congo.

Le Chef de l’État français a été accueilli à son arrivée au siège de l’INRB, par Jean-Jacques Mbungani, ministre national de la Santé publique, hygiène et prévention, qui était accompagné de José Mpanda, ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation technologique, de Jean-Jacques Muyembe Tamfum, directeur général de l’INRB, de Jean Kaseya, recteur de l’université de Kinshasa, du directeur général de la CDC, et de bien d’autres personnalités politiques mais aussi celles œuvrant dans le secteur de la santé.

Selon la Présidence de la République, ce laboratoire constitue pour la RDC, « une grande opportunité pour montrer à la face du monde qu’elle est préparée et prête à faire face à tous les défis des maladies émergentes », non seulement au niveau de l’Afrique centrale ou régional mais aussi au niveau continental.

« Votre visite est historique parceque la France après 30 ans d’absence vient concrétiser et amplifier la relance de la coopération entre l’INRB et les grandes institutions scientifiques françaises qui nous accompagne. Tel est d’ailleurs le souhait de notre Président, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui déjà en juillet 2019 avait signé avec votre autorité la feuille des routes franco-congolaise qui a permis de renforcer des capacités », a déclaré le docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum au cours de cette cérémonie.

Pour sa part, le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, Jean-Jacques Mbungani a dans son discours affirmé être très ému par la présence du Président français à l’INRB et a profité de cette occasion pour saluer la coopération entre la RDC et la France.

« Impressionné » par le travail abattu sur place par les équipes des experts sanitaires, le Chef de l’État français, Emmanuel Macron a encouragé les efforts fournis par l’INRB dans la lutte contre les épidémies et pandémies qui sévissent dans le monde.

Quatre décennies après l’inauguration de l’INRB – soit le 04 décembre 1984 -, Emmanuel Macron « entend relancer cette coopération dans le domaine de la recherche biomédicale avec la signature de la convention PRISME », une plateforme pour la recherche internationale en santé publique.

« La signature de cette nouvelle convention constitue le retour d’un nouveau partenariat scientifique entre la France et la RDC », a indiqué une communication de l’INRB.

Cette même source a également révélé que le gouvernement congolais avait officiellement adhéré le même samedi, à l’initiative Preventing Zoonotic Disease Emergence (PREZODE), lancé en 2021 par le Président français Emmanuel Macron, dans le but de lutter contre les maladies zoonotiques émergentes et réemergentes.

A titre de rappel, grâce à la feuille de route en matière de santé signée en 2019 entre la France et la RDC, Kinshasa a bénéficié du soutient de la France au travers de l’INRB dans le financement d’un laboratoire de séquencage et dans la lutte contre Covid-19.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image