Politics

Tensions RDC-Rwanda: Kigali revendique l’attaque d’un Sukhoi-25 de l’armée congolaise


Un avion de chasse des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a été ciblé ce mardi 24 janvier par un missile en provenance du Rwanda.

Si jusqu’aux environs de 17 heures le doute et les suspicions étaient focalisés sur Kigali en froid avec Kinshasa depuis plusieurs mois, un communiqué du gouvernement Rwandais revendique en des termes à peine voilés cette attaque contre l’avion de guerre de la RDC.

A travers un communiqué publié ce même mardi, les autorités rwandaises ont annoncé avoir pris des mesures sécuritaires après que l’avion de chasse de la République Démocratique du Congo a de nouveau, violé son espace aérien.

« Un avion de chasse de la RDC viole l’espace aérien du Rwanda Kigali. Aujourd’hui le 24 janvier 2023 à 17h03, un Sukhoi-25 en provenance de la RD Congo a violé l’espace aérien du Rwanda pour la troisième fois. Des mesures défensives ont été prises. Le Rwanda demande à la RDC d’arrêter cette agression », indique le communiqué du Bureau du porte-parole du gouvernement de la République du Rwanda.

L’escalade des tensions entre la RDC et le Rwanda se poursuit alors que les terroristes du mouvement du 23 Mars (M23) soutenus par le Rwanda continuent leur progression sur terrain en dépit de l’annonce de leur retrait des zones occupées.

Kinshasa qui a récemment pris acte du refus de Kigali de cesser soutenir le M23, a dénoncé une énième manœuvre populiste des terroristes M23, soutenus par l’armée rwandaise (RDF), qui ont annoncé leur désengagement militaire dans certaines localités sous leur emprise.

Au cours de la quatre-vingt troisième réunion des ministres, tenue vendredi de la semaine dernière, le gouvernement congolais a noté que les terroristes n’ont pas bougé des zones occupées, en dépit des accords de Luanda qui leur intiment l’ordre de se retirer complètement jusqu’au 15 janvier 2023. Cependant, près d’une semaine après la fin du moratoire, la coalition RDF/M23 est toujours visible aux alentours de Kibumba, Rumangabo et dans plusieurs localités de Rutshuru.

Selon le gouvernement congolais, la coalition RDF/M23 continue à se renforcer en hommes et en matériels en vue de conquérir de nouvelles zones.

Preuve en appui, des affrontements entre FARDC et M23 ont lieu depuis ce mardi matin dans le couloir de Bishusha, Ngesha et Bishakishaki, des localités en cheval entre les territoires de Masisi et Rutshuru. Les Forces armées de la République Démocratique du Congo et des résistants ont bloqué la progression du M23 qui voulait couper la route Kitchanga-Masisi.

Carmel NDEO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image