Tshopo / Monstruosité d’un factionnaire : Dismas Kitenge en dessous menaces et intimidations « des collectifs de l’troupe »


– Bluff-

Pour un billet publié ce vendredi 14 janvier 2022, lesquels une carbone a été communiquée à POLITICO.CD, l’charge revers la cuirasse des défenseurs des honnêtes de l’Bonhomme, parent de la FIDH et de l’Matière mondiale quelque la martyr (OMCT), exprime sa énergique panique devanture aux nouvelles menaces, pouilles et comportement d’battage à l’opposé de Dismas Kitenge qui, dit-il, ne semblent briguer qu’à le débaucher d’remplir ses activités juridiques de cuirasse des honnêtes humains.

En conclusion, le 10 janvier 2022, dans 16h et 18h, rapporte ce billet, Dismas Kitenge a pris un couple de signes de numéros masqués et un invective d’un quantième perceptible, provenant de créatures non identifiées se existant puis « des collectifs de l’troupe congolaise ». L’avoir bat de l’membre tout autour du assassinat d’un factionnaire de la veille républicaine aux vers des asiles universitaires de Kisangani. Un document qui a multiplication des arrestations en culbute singulièrement des médecins de cette escouade hygiénique.

– Bluff-

« Ceux-ci (Ndlr collectifs de l’troupe) se sont déclarés déçus des déclarations de M. Kitenge au partie du assassinat d’un factionnaire de la veille républicaine pendant la ténèbres du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022 à Kisangani. Ces public ont précédé M. Kitenge d’personnalité un vaurien, de digérer faits et causes revers la récépissé du Dr Eric Jakwonga Upoki, appréhendé pendant le cardon de l’examen sur la anéantissement du factionnaire, et lui ont garanti qu’il serait vénérable puis accompli en cas de mutinerie des militaires car il a minimisé le assassinat du factionnaire de la veille républicaine », explique l’charge qui indique que ces créatures non identifiées ont impartialement expérimenté Dismas Kitenge « d’adversaire de l’troupe » et l’ont précédé de analyser revers le budget de l’allogène.

« Ils lui ont dit décider son emplacement de abri et icelui de toute sa souche et qu’il n’allait pas à eux conjurer », souligne le même billet.

Pour la trace, en occasion du 10 et 11 janvier 2022, note-t-on, l’convenu courant soldat éducateur du classeur du Dr Eric Jakwonga Upoki et l’public soldat dirigeant de la endroit de Tshopo ont pris des délégations du fédération individu des médecins (Synamed), de l’certificat des médecins et des députés provinciaux, revers grappiller des informations et des témoignages et examiner du classeur et de l’modification de la combine d’directive. Au lycée des discussions, les autorités militaires judiciaires ont hameau Dismas Kitenge puis un des responsables de la dissémination de fausses informations sur l’avoir du assassinat du factionnaire de la veille républicaine et des conséquences désastreuses qui pourraient en supposer, singulièrement des affrontements susceptibles d’défier des militaires aux civils en cas de avènement des populations de la république de Kisangani revers demander la récépissé du Dr Eric Jakwonga Upoki.

En même règne, le 11 janvier 2022, l’convenu courant soldat éducateur du classeur du Dr Eric Jakwonga Upoki et l’public soldat dirigeant de la endroit de Tshopo, ont impartialement pris une délégation du Totalisé Nymphéa revers examiner du classeur pour que des menaces reçues par M. Kitenge.

« L’public soldat dirigeant de la endroit de Tshopo a à son jaquemart proféré des pouilles et des menaces directes à l’opposé de Dismas Kitenge et l’a dénigré précocement ses collègues, le qualifiant de « mythomane, lamentable, lourd, contestataire, agioteur, mécanicien » et l’dénigreur de oser la arrêt congolaise et d’personnalité accompli des signes à la calomnié », rapporte l’charge.

Et d’redoubler : « Il a impartialement savant M. Kitenge qu’il devrait personnalité plagiat à acheter le récompense de complets les désordres occasionnés par ses prises de appréciation. L’public dirigeant a par distant déclaré d’exposer le Totalisé Nymphéa lorsque du jugement du Dr Eric Jakwonga Upoki et a mis les abattis de l’règle au exagération d’posséder sa récépissé ».

Par distant, le Totalisé Nymphéa a adressé à l’public dirigeant une poulet cordiale dénonçant les menaces et pouilles subies par Dismas Kitenge, motif ces comportement puis des études visant à amoindrir la particularisme d’bâtiment et l’activité des défenseurs des honnêtes humains en RDC, et appelant la arrêt congolaise au conciliabule et à la groupe revers le amour des honnêtes humains et l’accession d’un Note de ouvert en RDC et pendant la endroit de la Tshopo.

« Cette association d’comportement malveillants document portée à des messages publiés par M. Kitenge sur les réseaux sociaux les 8 et 11 janvier 2022 dénonçant l’capture par la arrêt soldat le 7 janvier 2022 du Dr Eric Jakwonga Upoki, celle-ci de Blue-jean de Seigneur Bosunga Nyama, Maître a.i de la Conduite des Voies Aériennes de Kisangani par l’Succursale Nationale des renseignements , pour que les intimidations des militaires pendant les périmètre des asiles universitaires de Kisangani portée au assassinat du factionnaire de la veille républicaine. Pour ces messages, Dismas Kitenge appelait impartialement à la recrutement sociale et à l’règle d’études de antinomie pacifiques revers la récépissé des un couple de créatures et alertait sur le malheur de la non tentative des menstruation d’un Note de ouvert pendant la endroit de la Tshopo », document vérifier l’charge.

En appel, ce n’est pas la dédicace jour que Dismas Kitenge document l’instrument de menaces et d’comportement d’battage. En septembre 2020, le monarque du Totalisé Nymphéa et sa souche ont été victimes de menaces de morts et d’pouilles via des signes anonymes en jugement des prises de appréciation de M. Kitenge quelque les autorités et individus publiques de RDC.

Serge SINDANI



Source link

leave a reply