Volte-face symétrique : Tshala Muana chante Fatshi Lien !


C’est un changement et le mot est à idoine apprêté, à compulser la ballade dédiée au responsable de la Ville, Félix Antoine Tshisekedi par la prima donna Tshala Muana « la maîtresse de mutuashi ». Connue puis une kabiliste patentée, interpellée même par l’Assemblée nationale de renseignements (ANR) quant à tenir récité « Oubli » dans lequel quiconque miss s’en prenait à Fatshi quant à tenir irrégulier le anneau CACH-FCC, Tshiala Muana a camus.

Comme sa ballade en Tshiluba, régulièrement au bascule de mutuashi, Mamu nationale dit cela de Félix Tshisekedi : « La subsister qui apprêté Juge front plein, Juge ne l’perdu pas. Lesquels que ou bien la taille ou siècle de la crépuscule, le satellite apparaîtra. Le carnassier est sur le layon, soutenons-le. Juge qui a forgé les humains, a forgé les date. Les poupons de Juge ne peuvent pas foirer, ce date est du petit de « empli le pâtre » (Ndlr : Etienne Tshisekedi), le date des poupons de Nsanga Lubangu ».

Lui-même billet complets les Congolais à raffermir le Félin (Fatshi) qui est sur le layon. Revers miss, Fatshi est un « serviable châtié » et plus lui le région est en allure de s’retoucher. « Félix Tshisekedi n’est pas immérité, c’est le responsable de la Ville notre complets, il n’est pas quant à la parti, il est quant à toute la personnes », chante-t-elle puis David louant le roi Saül.

Subséquent la « maîtresse de Mutuashi », plus Fatshi, la crépuscule s’est déjà dissipée et ce qui codicille n’est que le exhalaison. Et de poser au hâblerie ceux-ci qui prédisaient que Tshisekedi ne pouvait en aucun cas boire le autorité : le revoici dans lequel le pâtre présidentiel. 

Lesquels que ou bien sa service gouvernant kabiliste, ya Tshiala Kadiombo codicille vedette. Lui-même a récité Mobutu, miss a récité Kabila inventeur et petit, du date efficace du MLC hostile au PPRD, miss avait récité quant à Alex Kande Mupompa dans lequel sa lopin à l’étasunienne aux législatives de 2006 à Kananga, miss a récité Berceau Katumbi, Ngoyi Kasanji, François Muamba, Lubaya…, ressources que les uns opposés adroitement aux méconnaissables. 

Ce qui est établi, plus cette ballade dédiée à Fatshi, les péchés de Mamu nationale sont effacés aux Kasaï où miss vivait considérée puis opposée au autorité d’un kasaïen et agaçait plein le monde. Lui-même y est désormais la bienvenue.



Source link

leave a reply