Football Sports Tennis

Zidane, ça se précise pour son avenir !


Après le feuilleton Noël Le Graët, Lionel Charbonnier a évoqué la situation de Zinedine Zidane, et de son avenir en tant qu’entraîneur. Et il est peu probable qu’il rejoigne un jour le Paris Saint-Germain.

L’affaire Noël Le Graët, s’il a vraisemblablement poussé le président de la FFF vers la retraite, n’a pas changé les choses pour Zinedine Zidane. Avec la prolongation de contrat de Didier Deschamps, l’ancien n°10 des Bleus doit faire une croix sur la perspective de devenir sélectionneur de l’équipe de France, au moins à court terme.

Un an et demi après son départ du Real Madrid, Zinedine Zidane traverse une période charnière de sa carrière d’entraîneur, selon Lionel Charbonnier. « Il est à un tournant, estime le champion du monde 1998 sur RMC. Si tu sors du Real, ce n’est pas pour aller entraîner Guéméné-Penfaou. Il est obligé de prendre une équipe extraordinaire, à la hauteur minimum du PSG par exemple, qu’il a refusé parce qu’il voulait l’équipe de France. »

Repris par Jérôme Rothen, qui lui a rappelé qu’aucun dirigeant parisien n’avait contacté Zinedine Zidane ou son entourage, Lionel Charbonnier a précisé ses propos concernant le PSG. « Il n’a pas été contacté directement, mais tout le monde savait que si Zizou bougeait la moindre petite oreille, le PSG se lançait directement sur la piste », a-t-il assuré.

Pas d’attaches personnelles avec le PSG

Quoi qu’il en soit, cela ne change pas le fait que Zinedine Zidane est toujours sur le marché. Et à la recherche d’une opportunité pour poursuivre sa carrière de technicien. « Il ne peut pas se permettre d’attendre (l’équipe de France), il est à un tournant, répète Lionel Charbonnier. Il est obligé de faire une croix dessus. Parce que cinq ans sans entraîner, ce n’est pas possible. »

Et pour son avenir, les pistes ne sont pas nombreuses, mais certaines se dégagent. « Que doit-il faire ? Doit-il prendre un club à la hauteur de ce qu’il a eu ? L’Angleterre, il n’ira pas. Pas contre, il y a l’Italie. Il peut prendre un club où il a des attaches, confie « Charbo ». Zizou me l’a toujours dit, on en a parlé personnellement. Il a toujours dit que pour entraîner il fallait des attaches personnelles. C’était quelque chose qu’il m’avait dit par rapport au PSG. Il n’y a pas 50 clubs. »





Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image