Football Sports Tennis

Aulas “attaqué” par des supporters “très méchants”


Le président de l’Olympique Lyonnais a dénoncé le comportement d’une partie des supporters du club samedi soir après la défaite contre Strasbourg (1-2).

L’atmosphère qui règne depuis un moment au sein de l’Olympique Lyonnais n’est pas des plus sereines. Tandis que le rachat du club a finalement été acté entre Jean-Michel Aulas et son successeur, John Textor, les résultats ne suivent pas et l’équipe désormais entraînée par Laurent Blanc s’enfonce chaque semaine un peu plus dans la crise. La défaite concédée samedi soir par les Gones, chez eux, face à Strasbourg (1-2), n’a rien arrangé à l’affaire. Et le président lyonnais s’est même senti obligé de monter au créneau pour s’en prendre à ses supporters.

Lire aussi :Deschamps, rupture confirméeAulas, la déchirante décisionLe Graët, la colère froide

Le comportement d’une partie des fans de l’OL a ainsi été dénoncé avec fermeté par Jean-Michel Aulas. Face aux caméras, l’homme de soixante-treize ans n’a pas mâché ses mots ce samedi, au moment de dire ce qu’il avait sur le cœur. « C’est un sentiment de gâchis. On est arrivé au stade, dans le bus on a fait l’objet à nouveau d’attaques des supporters qui devaient rester non-violents, alors qu’il y a eu des actes de violence avant le match et je le regrette. »

« Je ne peux pas accepter »

Tout en constatant que la rencontre de ses joueurs, même perdue, avait été l’une des plus abouties depuis le début de la saison, le dirigeant a pointé du doigt une nouvelle fois l’attitude d’une partie des supporters. « La réaction du kop des supporters… Ils peuvent avoir un avis sur les joueurs (…). Maintenant, quand ils attaquent des dirigeants qui sont exemplaires, c’est moi qu’ils attaquent. Donc il faut qu’ils arrêtent parce qu’on a deux dirigeants de grande qualité qui travaillent jour et nuit pour le club, pour nous, pour eux, pour tout le monde. Et donc je ne peux pas accepter ce type d’expression qui est sans aucune réalité avec ce qui s’est passé. »

Et le patron lyonnais de conclure : « Il ne faut pas, à chaque fois qu’on essaye de prendre des initiatives, on se retrouve face à des supporters qui sont quand même très méchants par rapport à un certain nombre de gens qui sont irréprochables. » Huitième du classement de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais compte actuellement neuf points de retard sur l’ultime ticket pour une place européenne. Restant sur trois matchs de rang sans succès en championnat (2 défaites et un nul), les hommes de Laurent Blanc et du président Aulas se doivent de rapidement redresser la barre pour ne pas voir le bateau rhodanien sombrer davantage.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image