mai 18, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics Wedding

4 janvier 1959: quand les Congolais hurlaient leur colère contre le spectre de la colonisation belge


04 janvier 1959, 04 janvier 2023, voilà 64 ans jour pour jour que les Congolais forçaient la porte pour sortir du joug de la colonisation belge, laquelle se muait en une sorte d’esclavage.

C’est fut un dimanche, une journée dantesque dont le plus grand corollaire reste l’accès à l’indépendance de la République Démocratique du Congo, alors Congo Belge.

Antoine Kingotolo, Raphael Batshikama, Filibert Luyeye, ou encore Raymond Bikebi pour ne citer qu’eux, sont des noms restés indélébiles dans les annales de l’histoire congolaise.

Ces jeunes, tous militants de l’ABAKO( Alliance des Bakongo), en étaient des hommes orchestres qui ont bravé le pouvoir colonial en organisant un meeting à la place YMCA.

C’est l’annulation de ce dernier qui va attiré la foudre des partisans de l’ABAKO, avec en tête Kasa-Vubu. Les émeutes s’éclatent ! Ces manifestants seront vite rejoints par une marée humaine des supporters du club football V.Club, déçus de leur défaite face à Mikado dans un stade situé à un jet de pierre de là.

Mais ce front commun ne fera pas boule de neige. La force publique venue intervenir, réprime dans le sang ces manifestations. L’administration coloniale dresse un bilan de 49 morts, alors que l’ABAKO, elle, dénombre des centaines des Congolais lâchement abattus.

C’est la colère du côté congolais. Les 4 jours qui vont suivre seront chaotiques. Plusieurs magasins des Européens sont pillées, des résidences saccagés.

Prenant la mesure de la situation, le roi Baudouin 1er prononce le 13 janvier 1959, un discours resté célèbre à ce jour, dans lequel il annonce l’engagement de la Belgique à « conduire sans atermoiements funestes mais sans précipitation inconsidérée les populations congolaises vers l’indépendance, et l’organisation à la fin de l’année d’une conférence devant discuter des modalités d’accession du Congo à l’indépendance ». Pour la première fois, les Belges, par la bouche de leur roi, venaient de reconnaître le droit des Congolais à l’indépendance.

Samyr LUKOMBO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image