février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

A Beni, Jean-Pierre Lacroix salue le travail de la MONUSCO dans la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels


Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix Jean-Pierre Lacroix, en visite en RDC, a félicité la MONUSCO pour la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels commis par des agents des Nations Unies. Il vient de clôturer ce samedi 3 février, une visite de 24 heures à Beni au Nord-Kivu. 

Jean-Pierre Lacroix a rencontré vendredi 2 février des membres des Réseaux communautaires de signalement de plaintes (CBCN) contre les abus et exploitation sexuels impliquant certains agents de l’ONU. Les deux parties ont évalué la possibilité d’améliorer la réponse des Nations Unies face à ce phénomène.

La délégation a évalué l’effectivité et les résultats des mesures mises en place par la MONUSCO pour faire face au phénomène d’abus et exploitations sexuels (EAS) commis par les agents des Nations Unies, locaux ou expatriés.

« Les abus sexuels c’est le fait d’une petite minorité d’éléments. Mais cette toute minorité, en agissant de telle manière, elle porte un coup très grave à tout le bon travail qui est fait par nos collègues de la MONUSCO ou des agences des Nations unies. Nous ne pouvons pas le tolérer. Et nous ne pouvons pas tolérer aussi l’impact que cela a sur les victimes. C’est la raison pour la quelle nous avons voulu discuter avec les collègues de la manière de faire en sorte que la politique de tolérance zéro soit réellement appliquée et que toutes les mesures à cette fin soient prises », a rapporté Jean-Pierre Lacroix.

Augmentation du nombre d’opérations militaires pour la protection des civils

Aussitôt arrivés à Beni le vendredi 2 février peu avant 14 heures, heure de l’Est de la RDC, Jean-Pierre Lacroix et sa suite ont d’abord reçu une présentation de la situation sécuritaire générale dans la région, où l’on note « une certaine amélioration, bien que les rebelles des ADF continuent à constituer la principale menace à la sécurité des populations », a reconnu le chef de Bureau de la MONUSCO/Beni Josiah Obat.

Ce dont s’est par ailleurs félicitée Bintou Keita, la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU en RDC et Cheffe de la MONUSCO qui a dit sa « satisfaction de constater que le nombre d’opérations militaires contre les groupes armés et pour la protection des civils a considérablement augmenté par rapport à ce qu’il était il y a deux ou trois ans ».

Le secrétaire général adjoint aux opérations de paix était accompagné d’une forte délégation composée entre autres de Christian Saunders, coordinateur spécial pour l’amélioration de la réponse des Nations Unies à l’exploitation et aux abus sexuels, Catherine Pollard,  secrétaire générale adjointe chargée de la stratégie de gestion, de la politique et de la conformité, Bintou Keita, Cheffe de la MONUSCO ou encore le commandant intérimaire de la Force de la MONUSCO, le général Diouf Khar.

Jean Pierre Lacroix s’est envolé peu après 9h ce matin pour Bukavu au Sud Kivu, où la MONUSCO va procéder à la fermeture de ses bases militaires d’ici à juin 2024, conformément à son plan de retrait progressif et responsable de la RDC.

Dans cette interview avec Martial Mukeba, il revient aussi sur les efforts de l’ONU à lutter contre les abus et exploitations sexuels commis par certains de agents mais aussi sur le désengagement de la Mission onusienne./sites/default/files/2024-02/03022024_-_invite_-_beni_-jeanpierrelacroix_.mp3



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image