mai 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

AfricaNews : « Le Cardinal Fridolin Ambongo appelle le Parlement à soutenir l’armée pour la paix dans l’Est »


 

L’homélie du Cardinal Ambongo lors de la messe, dite samedi 24 février, en hommage aux victimes de la guerre dans l’Est et pour le retour de la paix en RDC est largement rapportée par les journaux parus ce lundi 26 février à Kinshasa.

 

AfricaNews rapporte que le Cardinal Fridolin Ambongo a demandé, samedi 24 février, au Parlement de doter l’armée des moyens nécessaires pour rétablir la paix dans l’Est de la RDC. L’Archevêque de Kinshasa a lancé cet appel en la cathédrale Notre dame du Congo à Kinshasa, lors d’une messe en hommage aux victimes de la guerre dans l’Est et pour le retour de la paix en RDC, à l’initiative de la cellule présidentielle de veille et d’éveil patriotique, précise ce tabloïd.

 « C’est le moment pour le législateur, d’élaborer un budget pour le pays, qui tienne compte de la situation de guerre de notre pays, en dotant l’armée des moyens nécessaires. J’invite la nation à l’unité, pour faire face à l’ennemi », a exhorté le Cardinal Fridolin Ambongo.

Lors de cette célébration eucharistique, il a assuré les populations victimes des atrocités des seigneurs de guerre, de la compassion de leur pasteur et de toutes les églises qui se sentent également touchées et meurtries, ajoute ce journal.

« Face à la coalition M23-RDF, les Congolais ne peuvent compter en premier lieu que sur eux-mêmes. D’où, cette recommandation du Cardinal Fridolin Ambongo, le samedi 24 février au Parlement, de donner à l’Armée les moyens dont elle a besoin pour restaurer la paix dans l’Est du pays », commente Forum des As.

La Tempête des Tropiques fait savoir que l’archevêque de Kinshasa a également saisi cette occasion solennelle pour dénoncer vivement le protocole d’entente et de coopération minière récemment conclu par l’Union européenne et le Rwanda, tout en qualifiant cet accord de « soutien appuyé à l’agresseur ».

Le prélat emboite ainsi le pas au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, au cours d’un briefing fait à la presse, la semaine dernière, a fustigé cet accord et promis de l’attaquer sur le plan diplomatique, commente le quotidien.

« Le silence et l’inaction de la communauté internationale, frisent nettement la complicité. Comment comprendre qu’au même moment où cette communauté internationale dénonce finalement l’implication directe du Rwanda et son armée, son soutien au M23, l’Union européenne signe un accord de coopération minière durable avec le Rwanda, sur des ressources pillées en RDC ? N’est-ce-pas un soutien appuyé à l’agresseur ? », s’est exclamé le Cardinal Ambongo, rapporte La Tempête des Tropiques.

« Le peuple congolais massacré est abandonné à son triste sort », a déploré le prélat catholique, stigmatisant l’indifférence de la communauté internationale, renchérit, pour sa part, La prospérité.  

D’après ce quotidien qui relaye un article de Vatican News, l’archevêque de Kinshasa a aussi fustigé les velléités expansionnistes de certains pays voisins du Congo qui se livrent au pillage systématique des richesses de son sous-sol, en alliance avec des multinationales étrangères.

Et, à propos de cette guerre dans l’Est de la RDC, l’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que des Chefs d’Etats contributeurs de la Mission militaire de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), dont Félix Tshisekedi, ont examiné dimanche à Windhoek (Namibie), la situation sécuritaire dans l’Est de la République démocratique du Congo, en marge des obsèques de leur homologue namibien, selon la source présidentielle.

Faisant allusion à ces obsèques, Congo Nouveau raconte que sur le lieu où se tenait cette cérémonie funéraire, « Félix Tshisekedi était installé à un jet de pierre de son prédécesseur, Joseph Kabila. Mais le quatrième et le cinquième président congolais ont brillé par leur « Kara » [Ndlr Indifférence]. D’après certaines sources, personne ne s’est approché de l’autre à Windhoek. Pourtant, cette triste occasion aurait pu être un nouveau point de contact entre deux importantes personnalités de la République démocratique du Congo ».



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image