avril 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est: l’armée ougandaise dément sa présence aux côtés du M23-RDF


L’armée ougandaise a démenti à travers un communiqué rendu public ce jeudi 15 février, sa présence aux côtés des territoires du M23-RDF, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Dans cette mise au point, l’UPDF nie avoir traversé la frontière pour rejoindre les rangs du M23 sur le territoire congolais. Elle accuse le nommé Jules Mulumba, porte-parole de la rébellion FDLR, d’être à la base de cette « rumeur ».

« Pour tenter d’authentifier ses affirmations désespérées, il utilise des photos de nos forces qui faisaient partie de la force régionale de la Communauté d’Afrique de l’Est (EACRF) se trouvait dans les zones générales de Tserengero sur Bunagana-Rutshuru jusqu’à l’axe Goma et on Sake. L’UPDF n’a aucune raison d’être impliquée dans un conflit interne, sauf lorsqu’il s’agit d’un effort de paix régional », écrit l’armée ougandaise.

Cependant, plusieurs sources dans la zone confirment la présence de l’armée ougandaise aux côtés du tandem M23-RDF. La traversée des troupes Ougandaise a été observée au début de cette semaine. Qui plus est, l’armée ougandaise est soupçonnée d’avoir servi de base arrière aux terroristes.

Entre-temps, les terroristes du M23-RDF demeurent actifs dans plusieurs agglomérations au nord de la province du Nord-Kivu.

Azarias Mokonzi



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image