juin 24, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est: le député Crispin Mbindule exige l’extradition des membres du M23 hébergés à l’étranger


Le député national Crispin Mbindule a proposé au gouvernement d’exiger l’extradition de tous les individus se réclamant membres du M23, résidant à l’extérieur du pays.

Dans une déclaration à la presse mardi 26 février, le député a fait cette demande suite à l’adhésion de Jean-Jacques Mamba, ancien député national et porte-parole du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, à l’Alliance Fleuve Congo (AFC) de Corneille Nangaa, soutenue par le Rwanda.

Crispin Mbindule a insisté sur la nécessité pour l’État congolais d’agir pour que les pays accueillant ces individus déclarés comme terroristes les extradent.

Il a cité l’exemple de Jean Jacques Mamba, recommandant à la justice de demander à la Belgique de l’extrader.

« L’État congolais doit tout faire pour interpeller les pays qui logent ces terroristes pour qu’ils soient extradés. Ici je cite Jean Jacques Mamba, l’ancien député national que la justice puisse demander à la Belgique de l’extrader parce qu’un terroriste qui fait des déclarations dans votre pays et vous le garder c’est-à-dire que vous êtes aussi complice. Alors si vous n’êtes pas complice, il faut appeler le pays d’origine de ce terroriste pour extradition », a déclaré Mbindule Mitono.

Ce parlementaire a aussi critiqué l’ancien président de la CENI, Corneille Nangaa, soutenu par le Rwanda, accusant certains congolais de le soutenir pour des intérêts personnels, au détriment du peuple congolais.

« Corneille Nangaa est en train de séduire d’autres congolais pour qu’ils adhèrent dans un mouvement radical. Je suis en train de demander au gouvernement de sanctionner tous ceux qui adhèrent au M23. Tous ces gens ont des biens en République Démocratique du Congo. Certains ont des sociétés qui fonctionnent ici, des sociétés minières, des hôtels, des maisons, des fermes. Que l’État congolais puisse exproprier les biens de ces terroristes, les mettre aux enchères, les vendre et prendre cet argent pour assister les déplacés de guerre», a-t-il recommandé.

Depuis la création de cette coalition armée, Crispin Mbindule fait pression sur le gouvernement pour traquer Nangaa et ses sbires opposés aux lois de la République.

Azarias Mokonzi



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image