février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est: «les dépenses budgétisées pour le contingent Sud-Africain s’élèvent à plus de 2 milliards de rands» (Présidence RSA)


Les dépenses budgétisées à engager pour le déploiement de 2900 militaires de la Force de défense nationale sud-africaine en terre congolaise dans le cadre de la Mission de la SADC, s’élèvent à un peu plus de 2 milliards de rands, apprend-on dans un communiqué de la Présidence de l’Afrique du Sud publié ce lundi 12 février 2024.

Selon ce communiqué, ces dépenses, en effet, n’auront pas d’impact sur les dispositions relatives à l’entretien régulier de la force de défense et aux réparations d’urgence.

Ce contingent militaire sud-africain aura pour mission d’aider les forces armées de la République démocratique du Congo d’éradiquer et de rétablir la paix dans la partie l’Est du pays en proie à l’insécurité des groupes armés dont le M23.

La présidence sud-africaine a précisé que le déploiement des troupes sud-africaines couvre la période du 15 décembre 2023 au 15 décembre 2024 et a été autorisé conformément aux dispositions de l’article 201 (2) (c) de la Constitution de la République d’Afrique du Sud.

« Afin de remplir l’obligation internationale de l’Afrique du Sud envers la mission de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) visant à soutenir la République démocratique du Congo (RDC), le président Cyril Ramaphosa a ordonné l’emploi de 2 900 membres de la Force de défense nationale sud-africaine pour aider à lutter contre les activités illégales des groupes armés dans l’Est de la RDC. L’obligation de fournir des troupes à la mission de la SADC en RDC incombe à tous les États membres de l’organisation régionale », a annoncé la Présidence du l’Afrique du Sud.

La mission des troupes de la SADC a un mandat de 12 mois et doit envoyer l’équivalent d’une brigade, soit environ 7 000 hommes, ainsi que du soutien aérien, maritime et d’artillerie.

Les troupes de la SADC devront «soutenir la RDC pour neutraliser les groupes armés dans l’Est du pays». Selon le ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, la mission visera principalement à lutter contre les rebelles du M23 qui contrôlent une partie de la province du Nord-Kivu.

Persi M



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image