mai 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est: opposé aux négociations avec le Rwanda, Crispin Mbindule encourage les FARDC à maintenir la pression sur le M23-RDF


Le député national, Crispin Mbindule Mitono a adressé un message d’encouragement aux forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ainsi qu’aux patriotes résistants « Wazalendo », leur demandant de maintenir la pression sur l’armée rwandaise et les combattants du M23, présents dans les territoires de Masisi et Rutshuru, situés au Nord-Kivu, à l’Est de la RDC.

Il souligne l’importance des efforts des militaires et des Wazalendo dans la recherche de la paix en insistant sur le rôle crucial qu’ils jouent en tant que « colonne vertébrale de la paix en RDC ».

Cet élu encourage les militaires à persévérer dans leur noble mission, celle de défendre l’intégrité territoriale contre les terroristes du M23/RDF, sous les directives du Chef de l’État et commandant suprême de l’armée.

« Nous encourageons les FARDC et les Wazalendo engagés au front dans le Nord-Kivu de continuer le combat contre les terroristes du M23/Rwanda », a-t-il argué.

Dans son message, le député Mbindule a mis en garde contre les actes de trahison et insisté sur la nécessité de maintenir le cap vers la paix à travers des actions militaires, excluant toute forme de négociation avec le Rwanda.

Combattre l’ennemi avec l’appui du commandant suprême

En dépit des tentatives de dialogue reportées par la RDC, le député reste ferme dans sa position contre tout compromis avec le Rwanda, même au prix des tensions politiques.

Cette prise de position intervient alors que le Président Tshisekedi participe à un mini-sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC.

Malgré les appels au cessez-le-feu et au dialogue direct entre les dirigeants congolais et rwandais, Félix Tshisekedi maintient sa position de ne pas négocier avec le Rwanda.

Pendant ce temps, les affrontements entre les FARDC, les résistants Wazalendo et l’armée rwandaise sous couvert du M23 ont entraîné de lourdes pertes, notamment des bombardements indiscriminés ayant causé des victimes parmi la population civile et les militaires à Masisi.

Ce samedi, l’armée rwandaise (RDF) a ciblé des aéronefs de l’armée congolaise posés sur l’aéroport international de Goma. Ces bombardements ont endommagé des avions civils, selon le bilan dressé par l’armée congolaise.

Azarias Mokonzi



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image