mai 18, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Business Life Style

Agression rwandaise : les militaires de la 31 e région appelés à s’apprêter pour d’éventuelles interventions


Le commandant de la 31e région militaire, basé à Kisangani (Tshopo) a appelé, lundi 2 janvier, ses troupes à s’apprêter pour d’éventuelles interventions dans l’Est du pays.

Le général-major Timothée Mujinga a lancé cet appel au cours de la première parade de l’année 2023.

A cette occasion, il a invité ses différentes unités militaires au respect de leur serment, celui de ne jamais trahir le Congo.

L’officier indique que la loi suprême a confié trois missions aux hommes uniforme, dont celle de la défense de l’intégrité territoriale :

« Nous vous disons de ne pas trahir le Congo. Et sachez que trahir, c’est faillir à notre mission d’assurer les limites du pays. Si vous craignez parce qu’il y a des problèmes, vous trahissez à votre serment. Si vous fuyez devant l’ennemi, vous trahissez à votre serment. C’est pourquoi lorsque vous proclamez de ne jamais trahir le Congo c’est-à-dire notre mission que la loi suprême nous a confiée, c’est de l’assumer jusqu’au sacrifice suprême. »

LE général-major Timothée Mujinga a rappelé que la RDC était en difficulté à cause d’une de ses portions occupées par l’ennemi.

Il fait allusion à l’agression rwandaise via la rébellion du M32 dans le Rutshuru (Nord-Kivu).

Pour le commandant de la 31 e région militaire, la RDC est comparable au corps humain :

« Vous pouvez être blessé aux petits orteils, vous sentirez la douleur jusqu’au niveau du cœur. Le cœur c’est la capitale, le siège des institutions. C’est ainsi à cause de cette douleur tout le pays est préoccupé. Vous et nous, comme nous sommes ici, nous devons-nous préparer. Vos chefs vous disent de vous apprêter, c’est notre affaire.»



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image