mars 5, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Business Life Style

Enrôlement des électeurs à la Tshopo : les sourds demandent l’accréditation des interprètes en langues de signes aux centres


Les sourds et malentendants de la province de la Tshopo ont demandé, samedi 4 mars, que la CENI accrédite des interprètes en langues de signes aux centres pour faciliter leur enrôlement. 

Ils ont fait cette demande lors de la matinée de sensibilisation et d’information électorale sur leur enrôlement, organisée à Kisangani, chef-lieu de cette province.

Ceci pour combattre la discrimination dont les sourds et malentendants sont victimes dans ce coin du pays.

A travers cette rencontre, The international foundation for électoral system (IFES) a voulu rendre efficace l’inclusion l’électorat de cette catégorie sociale, estimé à environ 5% à la Tshopo.

Pour le Directeur Pays d’IFES, Theophilus Dowetin, les agents de la CENI doivent faciliter l’enrôlement des sourds et malentendants:

«  Pour la première fois dans l’histoire de la CENI, il y a eu une rencontre de sensibilisation avec  les sourds et les malentendants pour leur expliquer exactement le processus comment surmonter tous les défis de s’enrôler, savoir leurs préoccupations, les autorités électorales doivent travailler sur ça pour avoir un processus inclusif ».

Pour sa part, le deuxième vice-président de la CENI se dit satisfait de ces échanges.

Didi Manara a assuré que des mesures urgentes seront prises pour accéder à la demande des sourds et malentendants.  

Plus de 350 sourds et malentendants ont pris part à cette sensibilisation au cours de laquelle il a été question d’expliquer à cette catégorie de personnes qu’elles doivent se faire enrôler pour être électeurs et briguer un mandat électoral.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image