février 25, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Foot : Infantino souligne que les poursuites pénales sont la solution au racisme dans le football


Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a exhorté les acteurs du monde du football à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre le racisme.
S’adressant aux délégués du congrès de l’UEFA à Paris, le président de la FIFA a souligné qu’en dépit d’une série de mesures sévères mises en place pour lutter contre le racisme, celui-ci persistait, appelant à des mesures plus drastiques pour s’attaquer à ce que plusieurs acteurs du football ont décrit comme un « chancre détruisant le jeu ».
« Ce n’est plus acceptable. Nous devons y mettre un terme ; nous devons faire tout ce qu’il faut pour y mettre un terme ». Infantino a déclaré avant d’ajouter : « Le racisme est un crime ; le racisme est quelque chose de terrible. Le problème, c’est qu’il y a différents organisateurs de compétitions, différentes compétitions, différentes règles, et ce que nous faisons tous n’est évidemment, évidemment pas suffisant ».
« Nous devons engager des poursuites pénales contre les personnes qui ont agi de manière raciste, nous devons les bannir des stades du monde entier, nous devons investir dans l’éducation car, de toute évidence, le racisme est un problème de société, mais ce n’est pas suffisant, ce n’est pas la réponse », a suggéré M. Infantino.
Depuis son arrivée à la tête de la FIFA en 2016, Gianni Infantino a introduit plusieurs réformes visant à lutter contre le racisme et a par le passé appelé à la mise en place d’un forfait automatique pour les équipes dont les supporters commettent des abus racistes.
« Les outils dont nous disposons sont bien sûr un processus en trois étapes de l’arbitre qui peut arrêter le jeu, interrompre le jeu et finalement même abandonner le jeu, les conséquences disciplinaires devront être un forfait contre l’équipe qui a été responsable de l’abandon du jeu si un match a été abandonné ». a souligné M. Infantino lors du congrès de l’UEFA.
M. Infantino espère que les acteurs du football regarderont dans la même direction et mettront en place des réformes qui permettront d’éradiquer le racisme dans le football.
« Je vous propose, en plus de tout cela, de travailler tous ensemble dans les trois prochains mois avant le congrès de la FIFA en mai, à Bangkok, et lors du congrès de mai à Bangkok, nous nous retrouverons tous ensemble avec une résolution forte, unis tous ensemble, les 211 pays de la FIFA pour la lutte contre le racisme. Arrêtons le racisme, arrêtons-le maintenant, faisons-le tous ensemble, de manière unie », a conclu le président de la FIFA.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image