avril 14, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Goma : 5 personnes tuées à la suite des échauffourées entre des combattants Wazalendo et des soldats FARDC


Le calme est revenu ce lundi 19 février dans le quartier Lac vert à Goma après la mort, dimanche, de cinq personnes à la suite d’une bagarre entre des militaires des FARDC et des combattants locaux appellés Wazalendo dans ce quartier du sud-ouest de la ville de Goma, rapporte Dedesi Mitima, chef de quartier.

D’après le chef du quartier Lac vert, Dedesi Mitima parmi les cinq morts, deux sont des combattants Wazalendo et trois des soldats des FARDC. Il renseigne également que plusieurs civils ont été blessés.

Dedesi Mitima a indiqué que cette situation l’inquiète, d’une part, parce les causes qui opposent les deux forces restent méconnues et d’autre part, parce que leurs bagarres deviennent de plus en plus récurrentes.

« La situation est devenue inquiétante ici à l’entrée ISTA. Il n’y a pas des cas des morts ce lundi, mais hier dimanche, nous avons identifié cinq morts dont deux Wazalendo et trois soldats congolais. On ne connait pas les causes de leurs disputes ».

Cependant, si le coordonnateur des opérations au Nord-Kivu, le lieutenant général Fall Sikabwe reconnait que ces Wazalendo font partie de la réserve armée pour la défense de la République, il juge impérieux d’en déterminer les responsables.

« Il y a une ordonnance qui a mis en place une structure qui s’appelle la réserve armée pour la défense de la patrie, il y a des responsables. Nous allons voir avec le gouverneur qui patronne la chose en place pour trouver des solutions plus solides », a expliqué le lieutenant général Fall Sikabwe.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image