février 25, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Guerre de positionnement au sein l’USN: le FCJ insiste sur le renouvellement de la classe politique et invite Tshisekedi à ne pas céder à la pression des politiques


Le Front commun pour la jeunesse (FCJ) que dirige Don Israël Mbuyi a tenu, ce jeudi 25 janvier à l’hôtel Memling, un point de presse au sujet de ce qui se passe actuellement au sein de l’Union sacrée où les alliances se font entre les regroupements politiques.

Le FCJ n’est pas contre que les politiques se réunissent pour tisser de nouvelles alliances. En revanche, il a indiqué que cela ne doit pas être une sorte de pression sur le Chef de l’État pour influencer ses décisions pour l’avenir du pays alors que, estime Don Israël Mbuyi, tient à inscrire son nom dans les annales de la République démocratique du Congo.

À cet effet, le Front commun pour la jeunesse appelle le Président de la République, Félix Tshisekedi à ne pas céder à la pression des politiques car, d’après eux, le Chef de l’État doit être libre.

«Ce qui nous tient à cœur c’est de dire au Président de la République qu’il ne doit pas céder à la pression de qui que ce soit, en ce moment où il veut inscrire son nom dans les annales de la République. Souvent ce genre de pressions n’ont qu’un seul but, un seul objectif, celui du partage du gâteau, alors en ce moment où le Congo doit accoucher d’un bel avenir», a fait remarquer Don Israël.

D’après lui, le Président de la République, lui, et lui-seul, a le droit de nommer un informateur sinon un formateur du gouvernement, et il ne doit pas le faire sous une pression quelconque parce que la famille qui l’a amené aux élections ne peut pas venir des sous-groupes qui doivent s’imposer pour contraindre le Président à faire quoi que ce soit.

Face à cette guerre de positionnement, Don Israël Mbuyi a laissé entendre que la jeunesse congolaise est prête à accompagner le Président Tshisekedi pour le renouvellement de la classe politique.

«Tout ce qui se fait sans la jeunesse est contre la jeunesse», a-t-il déclaré avant d’insister sur la participation de la jeunesse dans la chose publique et dans tous les niveaux de prise de décision.

Pour Don Israël Mbuyi, le Front commun pour la jeunesse attend du Chef de l’État des surprises dans la formation de l’équipe gouvernementale tout en plaçant la jeunesse au cœur de son action.

Christian Okende



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image