février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Kasaï-Oriental : le braquage de près de 3500 carats de diamant à la SACIM inquiète le gouvernement provincial


La gouverneure intérimaire du Kasaï Oriental a effectué une visite à la société Anhui Congo d’Investissement Minier (SACIM), ce mardi 30 janvier 2024. L’objectif était de se rendre compte du braquage de diamant dont cette société a été victime par les éléments commis à la garde de la mine la semaine dernière.

Le Cheffe de l’exécutif provincial a eu à diriger un Conseil de sécurité circonstanciel auquel ont pris part, le ministre provincial de l’Intérieur, l’intérimaire du Commandant de la 21ème région militaire, le Commissaire provincial de la police, le Directeur provincial de la DGM, le premier Président de la Cour d’appel, la Directrice du service des renseignements, le comité local de sécurité de la SACIM et quelques responsables de cette société.

Au cours de cette réunion, les responsables de la SACIM ont, avec images des caméras de surveillance en appui, expliqué à Julie Kalenga Kabongo et à sa délégation comment les éléments commis à la sécurisation de la mine ont réussi leur forfait qui a fait perdre à l’entreprise une moitié de la production journalière estimée à près de 3500 carats de diamant.

Julie Kalenga Kabongo est allée personnellement sur le lieu où le braquage a été opéré pour palper la réalité. Ici, le coordonnateur de la SACIM lui a restitué le fait tel que visualisé dans les images un peu plus tôt

Tout en condamnant ce coup, la gouverneure ad intérim a saisi l’opportunité pour visiter la centrale de triage, l’usine 1 et 2 de traitement de diamant dans les installations de la SACIM.

Après ce conseil de sécurité, les mesures ont été prises contre les voleurs déjà arrêtés et d’autres qui sont en cavale afin que pareilles circonstances ne se reproduisent plus.

Pierre Kabakila



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image