février 25, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Kongo central : la population de Kimpese décrète 3 journées ville morte pour dénoncer la fréquence des cas de crime


Les habitants de la cité de Kimpese, située dans le territoire de Songololo en province du Kongo central, vivent dans une insécurité grandissante. Chaque jour qui passe, des hommes à mains armées, non autrement identifiés, investissent des domiciles, où ils font main basse sur l’argent et des biens matériels.

Le comble est que ces derniers entrent même dans des hôpitaux pour dévaliser des téléphones et l’argent des patients, achevant, sur les lits d’hôpitaux même, ceux dépourvus d’un quelconque bien de valeur.

« Nous avons un sérieux problème ce dernier temps à Kimpese. Ça fait près d’un mois, des criminels armés investissent les maisons, et tuent ceux qui n’ont pas d’argent. Et cela se fait chaque, dans trois voire cinq maisons au même moment. Et plus grave encore, ils vont jusqu’aux hôpitaux, où ils prennent tout l’argent et achèvent des malades dépourvus de moyens», a dénoncé ce samedi à News.cd, Valéry Michel Kilufia, directeur général de la radio vision média FM.

La semaine écoulée, poursuit-il, des médecins de la région avaient organisé une marche pacifique fustigeant ces actes, qui n’a pas fait mouche, «parce que la situation s’est davantage accentuée».

Exacerbée par ces crimes à répétition, la population, à travers la force vive, décrète, à dater de ce lundi 29 janvier, trois jours ville morte pour alerter les autorités sur cette poussée de l’insécurité dans la cité de Kimpese.

« Papa, maman, lundi 29 janvier 2024, n’ouvre ton magasin; n’envoie pas ton enfant à l’école ; aucun véhicule ni moto au parking… afin que les autorités nous trouvent une solution, nous en avons ras-le-bol», lit-on dans une lettre écrite en Lingala.

Samyr LUKOMBO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image