mai 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

La Prospérité : « RDC : le Gouvernement met le cap sur 47 Projets innovants ! »


L’annonce du financement par le Gouvernement de 47 projets innovants et le retour au bercail du footballeur Luvumbu font la Une des journaux parus ce jeudi 15 février à Kinshasa.

 

La Prospérité rapporte qu’après la tenue du tout premier Conclave du Génie Scientifique Congolais, en août 2023, le Gouvernement de la République, par le truchement de Gilbert Kabanda, ministre ayant dans ses attributions, la Recherche Scientifique, a annoncé, mercredi 14 février 2024, une moisson abondante de 47 Projets innovants retenus.

Fruits de l’intelligentsia congolaise, ajoute le quotidien, ces projets ont pour finalité essentielle de booster le développement de la RD. Congo à partir des secteurs clés de la vie nationale. C’est une première en RDC, soutient ce journal.

Au cours d’un briefing initié, comme d’habitude, par Patrick Muyaya Katembwe, le ministre de la Communication et médias, sur les antennes de la Radiotélévision nationale Congolaise, le Ministre Gilbert Kabanda a assuré, au cours de son intervention, que ces projets vont effectivement avoir un impact positif sur le vécu quotidien des Congolais notamment, en termes d’emplois qui seront générés au moment de leur mise en œuvre, telle que prévue dans le cadre du Budget 2024, précise La Prospérité.

L’Avenir, quant à lui, explique que selon le ministre de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, pour venir en aide aux innovateurs, la République a prévu le fonds de garantie de l’entrepreneuriat. Ainsi comme garantie, il y a un fonds qui va vous aider à vous endetter, mais aussi la subvention de l’État, a dit le ministre Désiré M’Zinga Birihanze lors de ce briefing.

« Nous sommes venus dire aux chercheurs qu’il faut aller vers l’entrepreneuriat. Il faut avoir un brevet », insiste-t-il.

Par la suite, Gilbert a donné trois exemples des inventions retenues. Il s’agit du robot roulage : une invention qui a été acceptée comme une invention congolaise. L’État doit investir pour sa commercialisation. Tous les pays qui veulent se développer ont toujours eu un financement à risque. Un autre exemple, c’est le pain à base du manioc, sans oublier le produit contre la Covid-19 qui a été homologué du reste par l’OMS. Gilbert Kabanda a terminé par dire que c’est pour matérialiser cet engagement que le chef de l’Etat a instruit afin que le pourcentage de la recherche scientifique soit revu à la hausse. Ainsi, le budget de la Recherche scientifique passe de 1.6 à 3%, conclut L’Avenir.

Le retour d’un « héros »

Dans un autre registre, Forum des As titre en Une de sa publication : « Suspendu, puis viré de rayon sports de Kigali : Héritier Luvumbu accueilli en héros à Kinshasa ». Ce quotidien rapporte que le footballeur congolais Héritier Luvumbu a regagné Kinshasa sain et sauf, hier mercredi 14 février. Arrivé dans l’après-midi en provenance du Rwanda via Goma (Nord-Kivu). Son retour dans la capitale congolaise fait suite à sa suspension de six mois par la Fédération rwandaise de football et à la résiliation de son contrat avec le FC Rayon Sports de Kigali pour une célébration de but jugée « politique ».
 
D’après ce journal, le fait s’est produit lors de la rencontre contre Police FC, Héritier Luvumbu alors buteur sur coup franc, a ensuite célébré son but spectaculaire en couvrant sa bouche d’une main et en pointant deux doigts sur sa tempe. Ce geste visait à exprimer son inquiétude face à la situation sécuritaire et humanitaire dans l’Est de la RD Congo.
 
Ce geste n’a pas plu à son équipe, le Rayon Sports, un club rwandais qui a décidé de le suspendre pendant 6 mois pour « indiscipline », renchérit La Tempête des Tropiques.
 

Et le gouvernement de Kagame lui a intimé l’ordre de quitter le pays dans 48h00, soutient ce journal.
Arrivé à Goma, « le héros » a été pris en charge afin de prendre son avion pour Kinshasa. D’aucuns se demandent s’il a mesuré la grandeur du risque et du danger qu’il a couru, en défiant l’agresseur sur son propre sol, en public.
 
Pour ce tabloïd, « plusieurs observateurs manifestent le souci de voir Héritier Luvumbu être pris en charge sur le plan médical pour checker s’il n’est pas empoisonné, ou il loge déjà une substance nocive dans son organisme ».
 
Et de commenter : « par ce geste patriotique, ce footballeur, ancien sociétaire de l’AS V Club, mérite d’être reçu par le Président de la République pour des encouragements ».

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image