février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

La XXXe édition du forum Indaba Mining s’ouvre ce lundi à Cape Town


La XXXè édition de la Conférence minière internationale (Indaba) s’ouvre ce lundi 5 février à Cape Town, en Afrique du Sud.

Elle est placée sous le thème : « Adopter le pouvoir du bouleversement positif :  un nouvel avenir prometteur pour l’industrie minière en Afrique ».

Le Premier ministre Sama Lukonde conduit une forte délégation congolaise a ces assises qui se clôturent le 8 février courant.

Elle est notamment composée de la ministre des Mines, des mandataires publics, des membres de la FEC, des gouverneurs et du Directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP).

Ce forum de trois jours se propose de susciter le changement et de stimuler les investissements dans le secteur minier et celui de l’énergie à travers l’Afrique.

Entre-temps, Indaba Mining s’ouvre dans un contexte de tension entre l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé et le géant minier Kibali Gold Mining, seule mine industrielle d’or en RDC installée dans la province du Haut-Uele.  

Cela après que le régulateur de la sous-traitance congolaise a annoncé des poursuites judiciaires contre la société étrangère TCFF, partenaire de Kibali Gold, pour violation de la loi sur la sous-traitance.

Le Directeur de l’ARSP, Miguel Kashal avait ces poursuites lors d’un point de presse tenue conjointement avec le gouverneur du Haut-Uele, Christophe Naanga.

Miguel Kashal dit vouloir remettre de l’ordre dans le secteur de la sous-traitance où les Congolais ont été souvent marginalisés, en dépit d’une loi qui veut que seules les sociétés à capitaux majoritairement congolais, soit 51 % obtiennent des marchés de la sous-traitance.

Cela pour l’émergence véritable d’une classe moyenne congolaises.

Le directeur général de l’ARSP a expliqué ainsi les motivations des poursuites judiciaires contre la société étrangère, sous-traitant chez Kibali Gold. :

« Nous allons poursuivre TCFF parce qu’il est l’ancien FFK. Lorsque la population denonce eux changent l’appellation. TCFF n’est d’autres que Kibali Gold Mining ».

Le gouverneur du Haut-Uele, Christophe Naanga a souhaité qu’on calcule au profit de la province le manque à gagner, depuis toutes ces années d’exploitation dans l’illégalité de la société TCFF.

A ce stade, Radio Okapi a tenté en vain de joindre Kibali Gold en vue d’avoir son point de vue à ce sujet.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image