Politics Wedding

Manifestation anti-EAC : Ce que le caucus des députés nationaux du Nord-Kivu ont dit au Premier ministre


La population de Goma lors de la manifestation, Ph de tierce.

Le caucus des députés nationaux du Nord-Kivu ont rencontré le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, pour exprimer l’indignation de la population du Nord-Kivu concernant le non respect du délai accordé depuis le 15 janvier dernier aux rebelles du M23 de se retirer des espaces acquis aux territoires de Rutshuru et Nyiragongo en République Démocratique du Congo.

Ce, après les tensions manifestées par la population de Goma pour revendiquer le départ de forces vives de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) sur le sol congolais. Les élus nationaux ont montré le mécontentement de la population qui n’aspire qu’à la sécurité et espère vivre en paix.

« Pour nous c’est une grande préoccupation parce qu’à la date du 15 janvier, il fallait que l’EAC prenne des dispositions pour que le M23 puisse se désengager. Nous estimons qu’aujourd’hui, le M23 soutenu par le Rwanda, fait de la mauvaise foi. Nos populations qui n’aspirent qu’à la sécurité et retourner chez elles sont bien sûr mécontentes », a fait savoir Singoma Mwanza, président du caucus des élus du Nord-Kivu.

Notons, par ailleurs, que la manifestation organisée par la société civile du Nord-Kivu reprochait aux troupes de l’EAC de ne rien faire pour contraindre les rebelles à exécuter les résolutions du mini-sommet de Luanda, en Angola.

Selon les dispositions de ce mini-sommet, le mouvement rebelle du M23 devrait se retirer de leur position initiale jusqu’au Mont Sabinyo. Nonobstant cela, rien n’a été observé et la population remarque le refus d’abdiquer à ces espaces acquis.

Kivin Arsène Bile



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image