mai 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Nord-Kivu : 3 morts et 4 blessés à la suite d’un nouveau bombardement de Sake par le M23


Trois personnes, une mère et ses deux enfants, sont mortes et quatre autres blessées grièvement dans l’explosion des bombes larguées, la nuit de jeudi à vendredi 23 février dans la cité de Sake (Nord-Kivu) par les rebelles du M23.

D’après la société civile locale qui établit ce bilan provisoire, des combats violents survenus depuis la nuit de jeudi se sont poursuivis jusqu’en fin de matinée de ce vendredi tout autour de la cité de Sake, au territoire de Masisi. C’est à environ 27 kms au sud-est de la ville de Goma.

Les acteurs de la société civile du territoire de Masisi affirment que ce énième assaut des rebelles sur la cité a été vigoureusement repoussé par l’armée et ses partenaires dont la MONUSCO et la force de la SADC qui contrôlent la cité et ses environs.

Les mêmes sources corroborées par plusieurs autres témoignages concordants dans la zone, précisent que les rebelles, ont tenté encore une fois de contourner la colline de Matcha pour entrer dans la cité.

Ce, après avoir largués trois bombes dans la cité. La société civile avance un bilan encore provisoire de trois personnes tuées dont une mère et ses deux enfants dans le quartier Mayusa. Quatre autres ont été grièvement blessées, précise cette organisation.

La cité de Saké, considérée comme la plaque tournante de la chefferie des Bahunde, est toujours visée par les attaques répétées des rebelles qui tiennent à occuper cette cité qui ouvre la voie à d’autres provinces.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image