juin 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Nord-Kivu: les drapeaux de la France et des USA brûlés, la tension est montée d’un cran à Goma


Une manifestation populaire initiée par les mouvements citoyens et groupes de pression du Nord-Kivu a eu lieu ce lundi 19 février à Goma, malgré l’interdiction de la Mairie.

L’objectif de cette marche voulue pacifique était de dénoncer la « complicité » de la communauté internationale face à l’agression de la RDC par le Rwanda sous le label du mouvement terroriste meurtrier du M23.

Lors de cette marche, les manifestants ont brûlé les drapeaux du Rwanda, des USA et de la France qui, selon eux, soutiennent sans équivoque les terroristes du M23 qui continuent à tuer la population dans les territoires de Rutshuru et Masisi, notamment avec des bombes larguées dans des agglomérations habitées et même des quartiers populeux de la ville de Goma.

« Nous demandons au ministre de la Défense et au chef d’état-major général des FARDC, de venir installer leurs quartiers généraux à Goma »,
ont dit les mouvements citoyens qui demandent par ricochet, au Président de la République de fermer les représentations diplomatiques de tous les pays, accusés de soutenir le M23.

Les manifestants ont pris d’assaut l’artère principale qui mène vers Sake où ils ont prévu leur point de chute avec pour objectif d’appeler les autorités congolaises à mettre fin à la guerre du M23.

Cette marche a été arrêtée alors qu’ils venaient d’atteindre CCLK, au quartier Mugunga par les services de sécurité puisqu’il s’agit déjà d’une zone opérationnelle.

Merveilles Kiro



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image