février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Pascaline Kudura : « Je demande à la Cour constitutionnelle d’autoriser la CENI de recompter des voix pour corriger les erreurs matérielles »


Pascaline Kudura, l’une des candidates malheureuses aux législatives de décembre 2023, a appelé dimanche 11 février, la Cour constitutionnelle à autoriser la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à recompter les voix des candidats députés nationaux pour corriger les erreurs matérielles.

Au cours d’une interview accordée à Radio Okapi, cette candidate du parti politique UDPS, a estimé que ce recomptage des voix pourrait permettre de rétablir la justice.

« C’est très difficile pour les candidats de rassembler les preuves, les PV. Mais moi, j’ai ces PV et je les ai déposés à la Cour, parce que dire que j’ai obtenu seulement 600 voix, ce n’est pas possible », a-t-elle indiqué.

Elle est convaincue qu’il y a une erreur matérielle dans le comptage de ses voix et tient à ce que la Cour aide à réparer cette erreur.

Si Pascaline Kudura veut, coûte que coûte, aller jusqu’au bout de sa réclamation, c’est parce qu’elle a l’expérience des erreurs matérielles lors des élections, affirme-t-elle.

En 2006 alors qu’elle était candidate à la députation nationale, raconte-elle, le même scénario s’était produit. Une erreur matérielle dans la sommation des voix.

« A cette époque-là, j’avais été réhabilitée par la Cour suprême de justice après mon recours. Il y avait encore des erreurs matérielles », se rappelle-t-elle, avant d’ajouter qu’elle a confiance en la justice de son pays.

« On va introduire la note de plaidoirie et d’ici le 23 mars, nous aurons le verdict. La Cour va dire le droit après examen de différentes requêtes », conclu-t-elle, avec détermination.

 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image