mai 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité

Pour l’Assemblée épiscopale provinciale de Kinshasa, « des mains invisibles sanguinaires se cachent derrière le conflit de Kwamouth »


Les évêques membres de l’Assemblée épiscopale provinciale de Kinshasa estiment, dans une déclaration rendue publique ce dimanche 21 mai à Kenge (Kwilu) que des mains invisibles sanguinaires à partir de Kinshasa se cachent derrière le conflit de Kwamouth.

Dans un message intitulé « Retirez vos mains sanguinaires de nos provinces », les évêques exhortent ceux qui ont les responsabilités au niveau de l’Etat à prendre les choses en mains pour ne pas laisser mourir impunément les personnes innocentes.

Ils plaident pour un dialogue et une réconciliation entre différentes tribus et ethnies en conflits.

Ce message a été lancé à l’issue de la 3ème édition de l’Assemblée épiscopale des évêques de l’Assemblée épiscopale provinciale de Kinshasa qui s’est tenue à Kenge du 16 au 21 mai, présidée par le Cardinal Fridolin Ambongo.

Vous pouvez écouter l’Abbé Edouard Isango, secrétaire chancelier de l’archidiocèse de Kinshasa dans cet extrait :

/sites/default/files/2023-05/01._210523-p-f-kinsonabbeedouardisango-00_0.mp3

Les prélats catholiques font aussi des recommandations aux dirigeants politiques :

« Agissez en responsables pour protéger notre peuple. Cessez de manipuler et d’instrumentaliser un peuple déjà meurtri par la souffrance, la misère, les deuils récurrents ».

La province ecclésiastique de Kinshasa est constituée de l’archidiocèse de Kinshasa, des diocèses de Boma, Idiofa, Inongo, Kenge, Kikwit, Kisantu, Matadi et Popokabaka.

Vous pouvez lire l’intégralité de ce message en cliquant ici :

/sites/default/files/2023-05/assepkin.pdf



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image