février 29, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Présidentielle 2023: après Mukwege, Fayulu accuse le régime de réquisitionner les stocks de carburant au détriment de l’opposition


Alors que s’approche le 20 décembre, date des scrutins combinés en RDC, certains candidats à la présidentielle dénoncent la pénurie de carburant qui perturbe les déplacements de leurs équipes de campagne.

Depuis Lusala, chef-lieu de la province de Mongala où son équipe de campagne dit être bloquée, le candidat Président numero 21, Martin Fayulu accuse le régime en place d’avoir réquisitionné le carburant.

Devos Kitoko, secrétaire général de l’ECiDé et directeur de sa campagne a fait remarquer ce dimanche 10 décembre que son candidat était en difficulté de se rendre à Mbandaka, comme prévu dans son agenda.

« À partir de Lisala, tous les services ont indiqué au Président Martin Fayulu que le gouvernement congolais a réquisitionné le carburant dans tous les aéroports du pays. Les tentatives pour rejoindre Mbandaka ont échoué, aucun carburant n’est disponible », a déclaré Devos Kitoko soulignant que « de Kinshasa à Lubumbashi, la réponse est la même : le gouvernement a réquisitionné tout le stock de carburant. Chaque avion doit obtenir l’autorisation préalable de la présidence de la République avant de se ravitailler ».

La pénurie de carburant connaît une récupération politique dans la mesure où certains candidats à l’instar de Denis Mukwenge a, dans un communiqué de presse, estimé qu’il s’agit d’une « stratégie malveillante du pouvoir en place consistant à mettre les battons dans les roues » de l’opposition pendant cette période de campagne électorale en RDC.

Dans ce même registre, Adolphe Muzito, lui aussi fait mention de cette pénurie qui perturbe les déplacements de plusieurs candidats à la présidentielle.

Samuel Nakweti



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image