Politique actualité

Processus électoral en RDC : l’opposition exige l’audit du fichier électoral par un cabinet international réputé


Les opposants Martin Fayulu, Matata Ponyo, Delly Sesanga et Moise Katumbi, ont encore commenté le processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Ce processus électoral qui a déjà terminé les opérations de l’identification et de l’enrôlement des électeurs malgré les contraintes logistiques, sécuritaires et financières évoquées par la CENI. 

Dans un communiqué conjoint, le quatuor actif de l’opposition Congolaise rappelle que le processus électoral appartient au peuple congolais et concerne toutes les parties prenantes aux élections et que la CENI n’en doit pas prendre le monopole.

Comme institution d’appui à la démocratie, elle a pour mission d’aider les Congolais à choisir, en toute liberté, leurs dirigeants dans un système transparent qui rassure toutes les parties prenantes. Elle doit mener à bien et en toute régularité, les activités nécessaires à l’organisation d’élections crédibles, gage de la paix et de la cohésion nationale. Elle est donc tenue d’être impartiale et d’impliquer tous les acteurs concernés, ceux des partis politiques et de la société civile ”, rappellent à la CENI, les opposants susmentionnés.

Pour le quatuor concernant le fichier électoral, ce dernier étant un élément essentiel du processus électoral doit être le plus fiable possible. Ils ajoutent que La garantie de sa fiabilité exige sa vérification, son contrôle et son audit par une organisation dont l’expertise en la matière et l’indépendance sont avérées afin de rassurer le peuple et toutes les parties prenantes. 

Le processus électoral étant l’affaire du peuple congolais, le régime au pouvoir et la CENI ne peuvent ni ne doivent aller contre ce principe et empêcher l’audit indépendant du fichier électoral ”, disent-ils dans le communiqué.

Dans le même communiqué, les présidents de l’ECIDé, de l’Envol, de LGD et de l’Ensemble pour la République exigent l’audit du fichier électoral par un cabinet international réputé.

Pour rappel, la CENI avait lancé un appel à candidatures de l’examen de son fichier électoral depuis la semaine dernière.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image