mai 18, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité

Processus électoral : la CENI annonce la construction d’une équipe mixte pour conduire la mission d’audit externe de son fichier 


La commission électorale nationale indépendante ( CENI), a annoncé qu’elle va lancer dans les prochains jours, un appel à candidatures en vue de constituer une équipe mixte composée d’experts nationaux et internationaux pour conduire la mission d’audit externe de son fichier électoral, conformément à son calendrier électoral.

Dans un communiqué publié vendredi, la centrale électorale justifie sa décision sur le fait qu’aucune organisation internationale ou nationale ne détient le monopole de l’expertise en matière d’audit du fichier électoral et que toutes, sans exception, selon elle, recourent au service d’experts indépendants. 

Contrairement aux cycles électoraux passés, le processus de la Révision du Fichier électoral (RFE) 2022-2023 se fait à travers une mutualisation des efforts et des ressources avec l’Office National d’Identification de la Population (ONIP) pour la constitution d’un registre de l’état-civil congolais ”, apprend-on la CENI.

Selon la centrale électorale, “ il est nécessaire de traiter la base des données découlant de la RFE avec toutes les précautions en termes d’exigence par rapport à son l’indépendance, à la souveraineté et à l’intégrité nationales, et à la protection des données personnelles ”.

“ La CENI n’a pas besoin de subir de pression, de quelque nature que ce soit, concernant l’audit externe du fichier électoral, inscrit du reste dans le calendrier électoral ”, prévient cette institution Congolaise d’appui à la démocratie, chargée d’organiser les élections.

Peu avant son annonce , la mission d’observation électorale de la conférence épiscopale du Congo et de l’église du Christ au Congo a, dans le même registre sollicité l’organisation d’un Cadre de concertation avant l’Audit externe du fichier électoral et la publication des statistiques pour se convenir sur les TDR de l’Audit externe du fichier électoral. Ce Cadre de concertation devra réunir les représentants de la Majorité au pouvoir, ceux de l’Opposition, la CENI et les MOE accréditées ayant publié au moins un rapport sur l’opération de l’enregistrement des électeurs.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image