mai 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : 150 décès dus au virus «Monkeypox» ont été rapportées depuis janvier


Près de 150 personnes sont décédées du virus «Monkeypox» en 2024 en République Démocratique du Congo, selon les données fournies par l’organisation mondiale de la santé (OMS).

« En 2023, la RDC a notifié 14.000 cas suspects de la variole Simienne incluant 654 décès dont la létalité est de 4,5%. Alors que depuis janvier 2024, le pays a déjà notifié 1.853 cas suspects de Mpox avec 155 décès pour une létalité de de 8,4% », renseigne l’OMS à travers un communiqué officiel.

Le même document renseigne renseigne que la communication sur le risque et l’engagement communautaire sont d’une importance cruciale pour faire face aux modes de transmission comme la consommation de la viande de brousse et la transmission par contact sexuelle.

L’OMS a, ainsi, indiqué qu’au cours de la même année 2023, pour la première fois, le premier cas de transmission de la variole simienne par contact sexuel était signalé.

La Mpox est une zoonose virale, causée par le virus Monkeypox (MPXV), de la famille des Poxviridés et du genre Orthopoxvirus. Le premier cas humain a été identifié en 1970 en RDC chez un garçon de 9 mois. Actuellement, le Monkeypox sévit dans 23 provinces sur 26 que compte le pays.

Cependant, l’Institut national de santé publique (INSP) en collaboration avec le Ministère de la santé et quelques organisations du secteur sanitaire procédait à l’élaboration d’un plan de réponse pour l’épidémie Monkey Pox en RDC.

Christian Musungayi



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image