mai 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : au moins 47 000 enfants vaccinés contre la rougeole à Maï-ndombe


Dans la province de Maï-ndombe, près de 47.000 enfants dont l’âge varie de 6 à 59 mois ont été vaccinés contre la rougeole lors d’une campagne intégrée contre la fièvre jaune, à Inongo, chef-lieu de la dite province.

« Suite à la persistance de l’épidémie de rougeole dans notre zone de santé et une forte sensibilisation que les parents ont été fortement motivés pour faire vacciner leurs enfants. C’est pourquoi nous avons une forte couverture vaccinale de 103% pour la rougeole, soit 46.520 enfants vaccinés au-delà de la cible », a déclaré Mathieu Mbokolo Mputu, superviseur du Programme élargi de vaccination (PEV) de la zone de santé d’Inongo à l’ACP.

La cible attendue dans ce coin du pays pour la vaccination contre la rougeole était de 45.192 enfants.

Selon l’OMS, la rougeole est une infection respiratoire extrêmement contagieuse provoquée par un virus qui infecte uniquement l’homme. Il se transmet par les gouttelettes respiratoires ou par contact direct avec les sécrétions nasales ou laryngées des personnes infectées.

La période d’incubation de la rougeole varie entre 7 et 18 jours et les malades peuvent transmettre le virus pendant les 4 jours qui précèdent l’apparition de l’éruption et les 4 jours qui suivent. La maladie se présente par les symptômes suivants : une forte fièvre, une éruption générale, de la toux, une rhinorrhée (nez qui coule) ou de la conjonctivite (yeux rouges).

En 2023, Maï-ndombe avait enregistré un total de 10.401 cas de rougeole et 14 cas suspects de fièvre jaune dans 14 zones de santé.

Une campagne mixte rougeole- fièvre jaune

Peu avant cette campagne de riposte dont la cible sont les moins agés, Mathieu Mokolo Mputu renseigne que plus de 236.058 personnes ont été vaccinées contre la fièvre jaune au cours de la même campagne sur une cible de 247.61 personnes dans cette zone de santé urbano-rurale.

« La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés et dont le terme (jaune) fait référence à la jaunisse présentée par certains patients », a-t-expliqué peu avant de préciser que « même si l’objectif soit atteint pour la vaccination contre cette pathologie, la zone de santé d’Inongo a connu des problèmes d’ordre logistique liés à l’approvisionnement en vaccins à partir de l’antenne de responsabilité en dépit de multiples efforts pour le réapprovisionnement ».

La Zone de Santé de la ville d’Inongo a appelé les parents à se faire non seulement vacciner eux-mêmes, mais aussi leurs enfants à chaque fois qu’il y’a campagne de vaccination.

« Cette campagne de riposte ciblait les personnes âgées de 9 mois à 60 ans contre la fièvre jaune et de 6 à 59 mois contre la rougeole », a indique la Division provinciale de la santé du Maï-Ndombe.

Samuel Nakweti



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image