avril 14, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

RDC : diminution de la maladie du sommeil de 6 000 à 394 cas en 13 ans de lutte


Le médecin chef du Programme national de lutte contre la trypanosomiase humaine africaine (THA), Dr Erick Mwamba, communément appelée la maladie du sommeil, a salué, lundi 26 février, des progrès réalisés en matière de lutte contre cette maladie en RDC. Le nombre des cas est passé de 6000 en 2013 à 394 seulement en 2024. Dr Erick Mwamba Miaka a donné ces chiffres à l’occasion de la célébration de la 8eme Journée de lutte contre la maladie du sommeil.

Il a, cet effet, salué également l’engagement du Gouvernement et de ses partenaires techniques, qui promettent d’éliminer cette maladie, comme un problème de santé publique.

 « En décrétant à travers un arrêté ministériel la journée nationale de lutte contre la maladie du sommeil, le gouvernement a pris l’engagement d’éliminer cette maladie ; et de cet engagement, les partenaires ont suivi pour arriver à l’interruption de la transmission. Il y a beaucoup de choses qui ont été faites. En 2013 on avait plus de six mille cas, aujourd’hui, en 2024, nous sommes à trois cent quatre-vingt-quatorze cas, grâce à l’action coordonnée du Gouvernement, avec ses partenaires, notamment le Royaume de Belgique, et la fondation Bill et Melinda Gate, ainsi que les autres partenaires techniques, la CNRSC l’IMT et DNDA qui nous accompagnent », a indiqué le docteur Erick Mwamba.

Ce médecin a cependant sollicité plus de moyens pour atteindre zéro cas en RDC, en testant et en traitant la maladie du sommeil surtout dans les zones à pic.

 :« Maintenant nous allons sur zéro cas, et donc l’objectif du Gouvernement est que nous puissions arriver à tester et à traiter, et donc on aura besoin de plus de moyens, donc ce qu’il faut souligner, est que le Gouvernement et ses partenaires ont fait en sorte que le traitement soit gratuit pour tous ceux qui sont dans les provinces endémiques, il y en a 24, en dehors du Nord et Sud-Kivu. Le reste des provinces sont endémiques », a déclaré le  médecin chef du Programme national de lutte contre la THA.

Et les provinces les plus endémiques sont le Kwilu, le Kasaï, le Sankuru, et même la ville province de Kinshasa, a-t-il ajouté.

La trypanosomiase humaine africaine est une maladie qui se transmet d’une personne malade à une personne saine, par l’entremise de la mouche tsé-tsé. 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image