février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : le ministère du Genre annonce une marche de soutien aux victimes de l’Est et à Tshisekedi pour le « rétablissement » de l’intégrité territoriale


Dans un communiqué publié samedi 10 février, la ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille Masangu a annoncé la tenue mercredi 14 février prochain, à Kinshasa, d’une marche en soutien aux victimes de l’agression rwandaise dans l’Est du pays et au Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, pour le « rétablissement » de l’intégrité territoriale.

Selon ce document consulté par POLITICO.CD, ladite activité, qui débutera dès 08h30’, aura pour point de départ, la gare centrale, et s’achèvera au Palais de la Nation, où la lecture et le dépôt d’un mémo par les manifestants sont également programmés.

« A cet effet, elle invite toutes les femmes des institutions, des entreprises publiques et privées, de l’administration publique, des confessions religieuses, de la société civile, des femmes des partis politiques ainsi que des hommes engagés dans la masculinité positive à y prendre massivement part pour montrer à la face du monde que la guerre de l’Est est un frein à l’autonomisation de la femme et à la stabilité de la famille », a indiqué la source précitée.

Cette nouvelle activité de soutien aux Congolais victimes des terroristes du M23-RDF, mais également de dénonciation du soutien apporté par Kigali à l’agression en République démocratique du Congo, vient s’ajouter à plusieurs actions menées dans ce sens.

A titre d’exemple, une partie de la ville-province de Kinshasa était sous tension ce samedi après qu’une protestation contre le silence de la communauté internationale face aux actes ignobles posés par le Rwanda sur le territoire congolais, a dégénéré et a donné lieu aux attaques contre les ambassades de plusieurs pays dont principalement la France. Certains véhicules et biens de la MONUSCO ainsi que des différents diplomates ont également été saccagés.

Pendant ce temps, dans les différentes lignes de fronts de guerre, les violents affrontements opposant les Forces armées congolaises (FARDC) et les M23-RDF, se poursuivent dans les territoires nord-kivutiens de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image