février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : le nouvel aéroport de N’djili s’étendra sur une superficie de 800.000 mètres carrés (Gouvernement)


La question de la réhabilitation de l’aéroport international de N’djili a été abordée au cours de la cent-vingt-deuxième réunion du Conseil des ministres du gouvernement de la République, présidée le vendredi dernier à la Cité de l’Union africaine, par le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi.

Dans son point d’information, le ministre des Transports et voies de communication, Marc Ekila a expliqué qu’agissant sous la coordination du Premier ministre conformément aux orientations données lors de la nonante-septième réunion du conseil des ministres, le gouvernement a mobilisé une grande expertise pour l’élaboration des instruments juridiques, financiers et techniques, particulièrement pour la conclusion d’un protocole d’accord et la convention de collaboration avec la société turque, Milvest.

Selon lui, en termes des principaux préalables, il a été accompli à ce jour : le désengagement de la société chinoise, attributaire initial des travaux de modernisation de l’aéroport de N’djili, la collecte des données nécessaires à l’étude de faisabilité et autres documents connexes par la société Milvest auprès de la Régie des voies aériennes (RVA), ainsi que la validation de la partie congolaise des documents soumis par la société Milvest.

« Sur ce point précis, l’assistant du cabinet d’avocats HFW, basé à Paris, dans la revue et la négociation d’un accord sur une concession ayant pour objet la modernisation, l’agrandissement, la gestion, l’exploitation et la maintenance de l’aéroport de Kinshasa N’djili a contribué à l’amendement de l’accord de collaboration de manière à être plus équitable possible à partir des observations formulées par le gouvernement et la RVA », a indiqué le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Le ministre des Transports et voies de communication a précisé que le nouvel aéroport de N’djili s’étendra sur une superficie de 800.000 mètres carrés, l’aéro-ville et la zone cargo sur une superficie d’environ 100.000 mètres carrés.

Tout en rassurant qu’il n’existe à ce jour, aucun obstacle au début des travaux, c’est-à-dire à la cérémonie de la pose de la première pierre qui devait se faire selon l’agenda du Président de la République, Marc Ekila a indiqué que les derniers réglages se feront dans le cadre du comité de suivi qui a pour tâche d’assurer l’harmonisation du projet de l’accord de collaboration avec le plan directeur et les études de faisabilité, la validation après l’amendement du plan directeur et des études de faisabilité, la validation du business plan.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image