avril 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Sommet de l’UA : auprès de chefs d’état et de gouvernement, Fayulu dénonce “la grise de légitimité qui persiste en RDC“ (Lettre)


Objet : Crise postélectorale depuis 2019 et situation sécuritaire en RDC

Excellences Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement,

Le sommet qui vous réunit à Addis-Abeba du 17 au 18 février courant nous donne, une fois de plus, l’occasion de vous saisir pour vous faire part de deux faits malheureux qui assombrissent la RDC, à savoir : la persistance de la crise de légitimité, malgré le simulacre d’élections de décembre 2023 et la crise sécuritaire résultant des attaques récurrentes de la partie est de notre pays par des éléments armés soutenus par le Rwanda et l’Ouganda avec comme conséquences des millions de Congolais tués et d’autres déplacés.

En effet, depuis le début du processus électoral 2023 en RDC, nous n’avions eu de cesse de tirer la sonnette d’alarme pour interpeler la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dénoncer ses dérives et même proposer des solutions qui devaient contribuer à rendre le processus transparent, impartial, inclusif et apaisé. Malheureusement, la CENI, soutenue par le pouvoir en place nous a réservé une fin de non-recevoir.

Aujourd’hui, force est de constater que toutes les preuves de tricherie et de fraude électorale planifiées et exécutées par la CENI ont été remontées à la surface comme les attestent les différents rapports des missions d’observation électorale, notamment la MOE CENCO-ECC.

C’est pourquoi, nous affirmons haut et fort qu’il n’y a pas eu élections en décembre 2023 en RDC, mais il y a eu plutôt un simulacre d’élections avec une fabrication de chiffres par la CENI au profit d’un candidat président de la République, des candidats députés ainsi que des candidats conseillers municipaux qu’elle a nommés.

Puisque nous rejetons catégoriquement les résultats de ce simulacre d’élections à tous les
niveaux, la crise de légitimité persiste en RDC. Celle-ci est aujourd’hui exacerbée par le tribalisme que le pouvoir en place utilise comme instrument politique de destruction de la cohésion nationale qui cimentait notre vouloir-vivre ensemble.

Nous en appelons donc au sens de responsabilité de l’UA de manière à ce qu’elle se saisisse diligemment de ce dossier pour que la RDC soit dotée d’institutions légitimes dont les animateurs sont choisis démocratiquement par le peuple congolais. L’illégitimité des institutions et de leurs animateurs contribue à l’absence d’institutions crédibles et d’une armée capable de défendre l’intégrité territoriale de la RDC et de protéger sa population.

Il est inconcevable que des millions de Congolais soient tués depuis plusieurs années suite
à la guerre non-conventionnelle provoquée par les éléments armés soutenus par le Rwanda sans que l’UA condamne fermement cela.

Il est urgent de trouver une solution sur les questions des FDLR rwandais et des ADF
ougandais dans le sens de les transférer hors du territoire congolais afin d’enlever aux dirigeants rwandais et ougandais le prétexte de la présence de leurs troupes respectives à l’intérieur de la RDC.

Dans cette optique, nous invitons l’UA à condamner formellement le Rwanda et l’Ouganda
pour avoir déstabilisé la RDC et mettre en place un mécanisme de cessation d’hostilités engagées par le M23 sous la direction de l’armée rwandaise.

Les deux fléaux prérappelés, c’est-à-dire la crise de légitimité et l’insécurité dans la partie est du pays ont engendré une crise sociale aiguë, la paupérisation de la population, des tueries et massacres en Ituri, au Sud-Kivu, au Nord-Kivu et plus récemment dans les provinces de Maï-Ndombe, Kwango, Kwilu et même à l’est de Kinshasa. A cette liste, il faut également y ajouter les dégâts causés par la milice du pouvoir en place qui tue et malmène impunément tout citoyen qui émet un point de vue contre le régime.

En vous remerciant d’avance de votre aimable attention, veuillez agréer, Excellences
Messieurs les Chefs d’État et de Gouvernement, l’expression de notre très haute considération.

Martin Fayulu



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image