février 25, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Tensions RDC-Rwanda : « toute allégation de négociation secrète avec Kigali est totalement infondée » ( Tina Salama)


Dans une mise au point faite sur ses réseaux sociaux ce mardi 06 février, la présidence congolaise a rejeté catégoriquement l’existence de négociations secrètes avec le Rwanda, comme l’a rapporté un média.

« Aucune négociation secrète avec Kigali n’est en cours », affirme Tina Salama, porte-parole du Président Tshisekedi. Elle réagissait ainsi à un article d’Africa Intelligence annonçant que le Président Félix Tshisekedi serait prêt à dialoguer avec le Rwanda si ce dernier cessait toute présence militaire en RDC.

« Toute allégation de négociation secrète avec Kigali est totalement infondée. La position du Président de la République a toujours été claire à ce sujet. Attention à la manipulation et à la désinformation », clarifie Tina Salama.

Ces déclarations interviennent dans un contexte toujours tendu dans l’Est de la RDC. Les Etats-Unis ont récemment renouvelé leur appel au cessez-le-feu du M23 et pointé du doigt le soutien du Rwanda à ce groupe terroriste. « Nous demandons au Rwanda de cesser d’appuyer le M23 et de retirer ses troupes de RDC », a convié les USA.

Anthony Blinken s’était entretenu récemment avec l’ancien Président kényan Uhuru Kenyatta pour trouver des solutions à la crise, notamment par le processus de Nairobi et l’appui des pays de la région.

Bien avant cela, le secrétaire d’État Antony américain Blinken s’était entretenu lors du forum économique mondial de Davos puis dans un appel téléphonique avec Tshisekedi. L’objectif était de trouver une solution diplomatique dans la crise sécuritaire qui sévit dans la région du Kivu.

La résurgence du M23 a alimenté les tensions entre Kinshasa et Kigali. En effet, s’appuyant sur plusieurs rapports des experts de l’ONU, le gouvernement congolais accuse le Rwanda de soutenir le M23. Malgré les efforts diplomatiques déployés pour résoudre ce conflit, la crise dans l’Est de la RD Congo est toujours permanente.

Entre-temps, des affrontements se poursuivent dans certaines localités entre les Forces armées congolaises (FARDC) et le M23, un mouvement terroriste armé par le Rwanda. Dernièrement, des combats ont notamment été signalés à Mweso, Shasha et le long de la route nationale RN2 reliant Goma à Bukavu, occasionnant de nouveaux déplacements de la population fuyant les violences.

Ézéchiel T. Mampuya



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image