février 25, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Tshopo : 350 miliciens Uganbukali rendent les armes aux autorités à Ubundu


Trois cent cinquante miliciens Uganbukali ont rendu les armes aux autorités dimanche dernier à Ubundu, territoire situé à 125 km au sud-est de Kisangani dans la province de la Tshopo.

L’administrateur intérimaire d’Ubundu, Umolelay Mungabamba, déclare avoir reçu dans la matinée 250 miliciens dont 8 femmes, et en début de soirée, un autre groupe de 100 miliciens, dont deux femmes.

Ces miliciens ont aussi déposé quelques armes : 12 armes de calibre 12 de fabrication locale, 5 machettes, 10 lances, 2 arcs à flèches, des fétiches ainsi que d’autres effets qui ont été brûlés publiquement.

L’autorité locale rapporte que ces miliciens affirment avoir mis un terme au conflit contre leurs frères Mbole, afin de participer au développement de la contrée. 

Ils ont demandé pardon à la population et aux autorités provinciales pour le mal qu’ils ont commis et sollicitent leur indulgence en faveur de leurs compatriotes incarcérés à la prison centrale de Kisangani.

Le ministre provincial de l’intérieur et sécurité, Jean Norbert Lokula Lolisambo, indique qu’ils ont tous été identifiés et autorisés à regagner leurs villages et dit aussi que la hiérarchie décidera de leur processus de réintégration.

Ces miliciens Lengola sont venus de l’axe Walengola Babira sous la conduite du général auto-proclamé asomba kolongo alias Kayete et de l’axe Baleka sous la houlette d’un autre général auto-proclamé amisi mukokoma André.

La semaine dernière, un autre groupe constitué de vingt-cinq miliciens Lengola opérant sur l’axe Kisangani-Ubundu ont eux aussi, rendu les armes pour se joindre aux efforts de paix et de développement du pays. 

 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image