Politics

Tshopo: le gouvernement note la persistance des affrontements entre les Mbole et Lengola à Lula, Ngenengene, Lokata, Bego et Otobio


Comme à l’accoutumée, le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a présenté lors de la réunion du Conseil des ministres du vendredi 05 mai, son rapport sur l’état et l’administration du territoire national.

Dans ce rapport synthétique, le Patron de la territoriale a relevé que les affrontements persistent entre les communautés Mbole et Lengola dans les villages Lula, Ngenengene, Lokata, Bego et Otobio dans la province de la Tshopo.

Sans détailler, Peter Kazadi a renseigné que ces affrontements entre les deux communautés ont occasionné plusieurs pertes en vies humaines et de nombreux blessés dont quelques éléments des Forces de Défense et de Sécurité ainsi que plusieurs déplacés dans la commune de Lubunga, ville de Kisangani.

Nonobstant, le vice-premier ministre de l’Intérieur a rassuré que des mesures conservatoires ont été prises et il s’observe une accalmie pour le moment. Entre-temps, Peter Kazadi a révélé qu’une mission conjointe composée des cadres de son ministère et des députés nationaux et provinciaux est envisagée afin de rétablir l’ordre public et la paix sociale.

Dans le volet politique, le rapport du vice-premier de l’Intérieur rapporte qu’il est observé, ces derniers temps, des situations d’intolérance entre partis politiques, principalement dans les provinces de l’Equateur, du Haut-Katanga et du Sankuru.

« Les dirigeants des politiques sont invités à éduquer civiquement leurs militants pour que les partis politiques ne se transforment en un espace d’affrontement sans fondement », a martelé le vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi cité par le porte-parole du gouvernement.

Sur un autre registre, le ministre de l’Intérieur a révélé quelques faits ayant marqué l’état d’esprit de la population durant la semaine passée. Il s’agit notamment :

  • La satisfaction d’une grande partie de l’opinion politique nationale, consécutive à la mobilisation observée à l’occasion de la sorte officielle de la Plate-Forme politique « Union Sacrée de la Nation » ;
  • L’attente de la population sur l’issue de la réunion du Mécanisme Régional du Suivi de l’Accord-Cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération sur l’insécurité à l’Est de la RDC, prévue à Bujumbura ce 05 mai 2023.

L’Accord-cadre a été signé le 24 février 2013 dans la capitale éthiopienne par onze pays africains sous l’égide des Nations unies. Il vise la restauration de la paix dans l’Est de la RDC, en proie à l’insécurité depuis plus de deux décennies. Les pays signataires s’étaient notamment engagés à ne pas tolérer, ni fournir une assistance ou un soutien quelconque à des groupes armés.

Cette évaluation s’est déroulée en présence des Chefs d’Etat et du secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Carmel NDEO



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image